Site icon Deuz

Comment faire apprendre le français à un étranger ?

De nos jours, les techniques pour découvrir une langue sont très nombreuses. Ainsi, un large panel de possibilités s’offre à vous au moment de faire apprendre le français à un étranger.

Nous avons réuni les méthodes qui nous paraissent les plus fiables pour assimiler rapidement et efficacement le français. Chacun(e) optera alors pour la solution qui lui convient… et surtout, qui convient à l’apprenant(e) !

À NOTER AVANT TOUT

1. Proposer des applications ou des leçons en ligne

La technologie peut avoir des conséquences discutables sur la société, certes. Mais en termes d’apprentissage des langues, elle a apporté plein de nouvelles opportunités !

Imaginons qu’un ami ne connaissant pas du tout notre langue vienne bientôt vous visiter. Il aimerait acquérir quelques bases pour ne pas être trop perdu.

Vous pouvez lui suggérer, par exemple :

2. Parler en français dès que possible

Votre ami est arrivé et peut déjà dire quelques mots. Il va rester quelques semaines, continuer à réviser, entendre des gens sur place

Alors dès que vous sentez la possibilité d’échanger en français, c’est la meilleure manière d’apprendre le français rapidement, alors n’hésitez pas.

Une erreur commune est de parler majoritairement la langue que vous partagez avec la personne. C’est plus confortable, mais ça empêche de progresser. Afin de faire apprendre le français à un étranger, il faut le mettre en situation.

POURQUOI CE CONSEIL ?

L’un des moyens les plus répandus pour apprendre le français ou une autre langue…

…c’est l’immersion. Autrement dit, la personne doit expérimenter ce qu’elle a appris sur le plan théorique.

3. Encourager l’apprenant à regarder des films ou des séries en français

Regarder des séries ou des films – à condition de choisir quelque chose qu’on aime –est un bon moyen de se détendre. Alors, pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable ?

Le fameux cousin gagnera vraiment à basculer en version française quand il s’offre des moments de streaming légal. C’est une autre forme d’immersion. Sans compter que les sous-titres permettent de se repérer !

Cette astuce est peut-être notre préférée, parce qu’elle permet d’apprendre en s’amusant. Et le cerveau en a besoin !

4. Corriger les erreurs de celui qui apprend… mais pas tout le temps

Lorsqu’on veut faire apprendre le français à un étranger, on peut être tenté de le corriger sans cesse. En réalité, ce n’est pas une bonne stratégie :

Faire apprendre le français à un étranger : notre bilan

En suivant correctement ce guide, vous devriez mettre l’apprenant dans les bonnes conditions pour apprendre le français.

Bien sûr, certains ont assimilé une langue sans base théorique. Mais c’est un filet rassurant, et une manière d’organiser ses connaissances. D’ailleurs, Internet est une mine d’or dans ce domaine.

Le reste de l’apprentissage se fera surtout par la conversation. Comme vous le savez, c’est de cette manière qu’on s’imprègne de notre langue maternelle quand on est enfant ! Les stimuli sont d’une importance capitale. Ainsi, les gens qui apprennent seulement avec un livre et quelques pistes audios sont rares. Ce n’est généralement pas suffisant pour vraiment devenir locuteur.

Dans tous les cas, même si vous n’êtes pas enseignant(e), essayez le plus pédagogue possible. Apprendre le français à un étranger suppose de la patience. Il pourrait y avoir quelques phases de découragement. Mais lorsque vos efforts commencent à porter ses fruits, c’est une belle satisfaction ! Pour la personne comme pour vous.

(154 lectures)
Quitter la version mobile