Site icon Deuz

Comment poser du gazon synthétique ?

Comment poser du gazon artificiel de ses propres mains ? Découvrons ensemble toutes les instructions et les consignes d’entretien ! Le gazon artificiel est en demande constante depuis plus de 50 ans. Chaque année, les fabricants améliorent leurs produits pour les rendre plus durables, plus pratiques, plus esthétiques et plus abordables.

Comparé aux pelouses naturelles, le gazon artificiel est plus simple à entretenir. Il n’a pas besoin d’être tondu, arrosé ou fertilisé. L’entretien de la pelouse est donc minime et se résume à nettoyer les déchets. Ensemble, nous verrons ce qu’est un gazon artificiel, quels sont ses avantages et ses inconvénients, nous ferons le tri entre les différents types de produits et nous expliquer comment le poser sur le terrain.

Qu’est-ce que le gazon synthétique ?

Le gazon synthétique est un tapis de fibres synthétiques qui ressemble à de l’herbe naturelle. Il est disponible en rouleaux de largeur variable ou en dalles et avec des hauteurs différentes (de 0,6 à 10 cm), ce qui facilite la pose.

Le gazon synthétique se compose des éléments suivants :

La couche supérieure, qui est fabriquée en polypropylène ou en polyéthylène. La première est plus rigide et est utilisée pour la pose sur les terrains de sport ou de jeux pour enfants. La deuxième est plus douce, mais chacune des variantes est traitée de manière spéciale afin qu’aucun champignon ou moisissure ne puisse se développer à sa surface. La pile peut être soit alvéolée, soit constituée d’un seul fil (remplissant ainsi l’espace formé entre les fibres). En fonction de la façon dont cet espace est complété, le gazon peut être soit non rempli (pas de remblai du tout), soit rempli (l’espace libre est rempli de granulés de caoutchouc spéciaux ou de sable de quartz). Elle représente la couche inférieure sous forme de couche de drainage.

Il existe différents types de gazons synthétiques. Il peut être destiné à un usage pratique, juste pour avoir de la pelouse. Mais il peut aussi être utilisé à des fins décoratives, c’est bien pour cette raison que l’on retrouve des gazons synthétiques de plusieurs couleurs et de plusieurs styles.

Avantages et inconvénients du gazon synthétique

Les avantages des « fausses » pelouses sont les suivants :

Le gazon artificiel conserve longtemps ses qualités d’origine. Il ne brûle pas à la lumière directe du soleil, n’est pas déformé quand on marche dessus, est facile d’entretien et donc très utilisé sur les balcons de copropriété ou l’entretien est difficile. Les pelouses vertes synthétiques ne présentent pratiquement aucun inconvénient.

Le seul problème est qu’une telle pelouse a un coût parfois élevé, mais il est pleinement justifié sur le long terme.

Gazon synthétique ou pelouse synthétique.

Le gazon synthétique et souvent confondu avec la pelouse synthétique. Pourtant il existe bien une différence entre ces deux termes courants.

Le gazon défini une pelouse non naturelle, c’est à dire qui est travaillé par une activité humaine et qui lui permet d’avoir une sorte de perfection.

La pelouse désigne un espace naturelle, constituée de gazon mais aussi de tout autre végétaux naturels (fleurs, arbustes, mauvaises herbes).

Vous comprendrez mieux pourquoi poser un gazon sythétique est devenu la norme. Mais encore faut-il savoir comment ?

Comment poser du gazon synthétique étape par étape ?

Le processus de pose de gazon synthétique est assez simple. L’essentiel est de préparer à l’avance un endroit pour cela, et de choisir correctement le matériau lui-même. Le gazon peut être posé sur le sol, sur du béton ou du goudron. L’essentiel est de mettre un substrat spécial, d’une épaisseur de 1 cm, entre la base solide et la pelouse.

Préparation du substrat

La surface choisie doit être préparée avant de poser le gazon. Elle doit être débarrassée des débris, des pierres et des racines qui peuvent endommager le produit. Des produits chimiques doivent être utilisés pour lutter contre les mauvaises herbes et ils empêcheront la croissance des mauvaises herbes sous le sous-plancher.

Ensuite, il sera nécessaire de bien désherber la zone et d’en retirer toute la végétation.

Le sol doit ensuite être soigneusement nivelé. Pour éviter la formation de flaques d’eau sur la pelouse après une averse, il est recommandé de créer une légère pente. La terre sera à nouveau compactée et le système de drainage pourra être construit.

Bien que les pelouses en gazon synthétique résistent à l’humidité, les pelouses humides peuvent développer des moisissures, de la mousse ou des champignons. Il est donc nécessaire de mettre en place un bon drainage sous la pelouse. Si la surface sur laquelle se trouve la pelouse verte est grande, il est conseillé de creuser des drains périphériques. Par ailleurs, le gravier et le sable peuvent également résoudre le problème de la stagnation de l’eau.

Installation du gazon synthétique

Le processus de pose de la pelouse elle-même peut être le suivant :

Le gazon est posé sur le substrat. Le gazon roulé doit être laissé en place pour permettre au matériau de se niveler. Le rouleau est ensuite découpé conformément au plan d’implantation à l’aide d’un couteau et d’une règle métallique. Il est préférable de couper l’herbe du côté de la base, une pile haute provoquera toujours le blocage du couteau. Les pièces découpées sont disposées à leur place et ajustées à la taille exacte. Un chevauchement de 10 cm est créé au niveau des joints des différentes pièces et le revêtement de sol est laissé au repos pour le jour suivant.

Le jour suivant, le gazon posé doit être à nouveau soigneusement inspecté pour vérifier que tout est fait correctement. Il est important de s’assurer qu’il n’y a pas de plis, de bosses ou d’irrégularités. Ensuite, le gazon est ajusté au joint exact et une bande de jonction est appliquée, qui est enduite de colle à deux composants et pressée fermement sur les deux bords. Ensuite, les bords sont équipés de bandes de bordure qui sont également fixées avec de la colle.

Chose essentielle à prendre en compte : il faut soigneusement appliquer la bande de collage avec un adhésif spécial en utilisant une spatule dentée (un adhésif différent est utilisé pour chaque type de pelouse).

En cas d’installation d’une importante surface de gazon en remblai ou semi-remblai, celle-ci doit être recouverte de sable de quartz fin. Le remplissage ne doit être effectué que par temps sec, la pluie ou toute autre précipitation viendrait perturber le processus. La surface est ensuite soigneusement peignée à l’aide d’un râteau afin que le sable soit pressé le plus possible entre les herbes.

Comment entretenir le gazon synthétique chez soi ?

Bien que le gazon artificiel soit facile à entretenir, il doit faire l’objet d’un entretien régulier au début. Et, ce à intervalles réguliers (à titre d’exemple, à peu près une fois par semaine pendant le premier mois). Comment cela se déroule en pratique : l’herbe est peignée à l’aide d’une brosse spéciale, rectangulaire ou triangulaire. Après 1 à 1 mois et demi après la pose, la couverture peut être brossée moins régulièrement (à ce moment-là, environ une fois par mois).

Notons que pour le gazon synthétique, il est préférable de choisir une brosse de taille moyenne avec des poils doux.

Bien que les produits de bonne qualité aient un support dense, certaines mauvaises herbes parviennent tout de même à se frayer un chemin sur la surface de la pelouse. Vous devez donc vérifier périodiquement que le gazon synthétique ne contient pas de mauvaises herbes. Et en plus d’une pelouse verte, il est également important d’en retirer les débris en temps utile. Cela peut être fait manuellement ou avec un aspirateur. Si une tache se forme sur la pelouse, elle peut être nettoyée à l’eau savonneuse.

Important : il ne faut pas placer d’objets lourds ou encombrants sur le gazon artificiel, sous risque de le déformer.

Conclusion

Le gazon synthétique permet de transformer le paysage du jardin ou de la cour tout en profitant de la praticité et de la facilité d’utilisation du produit. On évite ainsi la saleté, et les enfants peuvent courir sur la surface sans craindre de se blesser ou de se cogner les genoux. La pose n’est pas très compliquée, mais il s’agit d’une étape essentielle pour un jardin harmonieux.

(74 lectures)
Quitter la version mobile