Site icon Deuz

Quel est le prix d’un BAFA ?

De nombreux internautes se demandent quel est le prix pour obtenir d’un BAFA. En effet, il ne s’agit pas d’un cursus gratuit. Contrairement à d’autres parcours d’apprentissage, il suppose un certain investissement.

Mais alors, combien s’agit-il de dépenser ? Y a-t-il des aides prévues ?

Dans les lignes suivantes, découvrez tout ce que vous devez savoir sur le coût de la formation. Nous vous rappellerons aussi les modalités de passage. Ainsi, vous aurez les cartes en main pour organiser votre projet professionnel en tant qu’animatrice ou animateur.

Le BAFA : c’est quoi, déjà ?

Derrière l’acronyme BAFA se cache l’expression : « Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur ». C’est un sésame permettant pour tout Français âgé de 17 ans ou plus d’apprendre à encadrer une équipe d’enfants.

Attention : il ne s’agit pas d’une formation pour devenir enseignante ou enseignant.

Le BAFA concerne plutôt :

Car évidemment, il ne s’agit pas de connaître quelques bricolages pour superviser et divertir ces chères têtes blondes.

Il faut apprendre à organiser des activités. À poser un cadre disciplinaire. Ou encore à assurer la sécurité des groupes.

En réalité, ce n’est pas vraiment le brevet que vous allez payer, mais les modules d’apprentissages. Les cours et les mises en situation.

Voyons justement combien cela pourrait vous coûter.

Quel coût représente l’obtention d’un BAFA ?

Tout d’abord, il faut savoir que le prix d’un BAFA dépend de certains critères :

Dans tous les cas, il est important de consulter le catalogue officiel, que vous pouvez trouver à cette adresse. Les fraudes sont plutôt rares dans le domaine, mais mieux vaut être prudent. Si le cursus que vous avez suivi n’est pas reconnu… vous ne pourrez pas prétendre à l’obtention du BAFA.

Vous pourriez être tenté(e) de choisir la formation la moins chère. Mais ce n’est pas aussi simple.

En effet, si vous voulez encadrer des activités nautiques, des modules spécifiques sont nécessaires. Il existe même des certificats complémentaires, indispensables selon les situations.

Quoi qu’il en soit, la formation de base coûte environ 600 euros, et ne devrait pas dépasser 1100 euros. 

Pour certains, c’est une somme abordable. Mais pour d’autres, cela représente un énorme investissement. Alors, comment faire pour amortir les frais ? Y a-t-il des aides financières ? On vous explique tout.

Le BAFA : peut-on prétendre à des aides financières ?

Comme toujours, les aides financières que l’État propose supposent de remplir certaines conditions.

Nous n’allons pas toutes les détailler. En effet, elles comprennent les spécificités régionales et les situations des familles. Selon le revenu moyen de votre foyer, vous pourriez (ou non) prétendre à l’éligibilité.

En vous rendant sur bafa.ufcv.fr, vous aurez accès à de nombreuses informations circonstanciées. Il s’agit d’un site officiel, et donc fiable, qui met en évidence les deux sources d’aide principales :

Avant de vous inscrire à une formation, pensez donc bien à vérifier dans quelle mesure vous pourriez bénéficier de cette participation.

En effet, le prix total du BAFA, qui peut atteindre les 110 voire 1200€, n’est pas négligeable. Cela s’explique notamment par la densité des programmes proposés.

Le BAFA : une formation complète et sérieuse

Oui, les animateurs sont là pour… animer. Mais cela ne signifie pas qu’ils apprennent leur métier avec les pieds en éventail.

Au contraire, pour assurer des prestations de qualité aux jeunes français, le cursus se veut plutôt exigeant. Tout est mis en œuvre pour garantir un vrai sérieux.

C’est pourquoi l’État a soigneusement agencé les démarches sur le plan administratif. Il permet de vous inscrire aux formations correspondantes. En amont, inscrivez-vous officiellement sur la plate-forme du gouvernement.

Pour rappel, vous devez être âgé(e) de dix-sept ans révolus avant de vous engager dans le premier stage. Mais pour les plus motivé(e)s, il est possible d’entamer les procédures d’inscription déjà six mois auparavant.

Quoi qu’il en soit, tous les aspects du métier sont couverts. Vous devrez suivre un programme alliant théorie et pratique. Pensez à ajuster vos choix au type de structures que vous voulez intégrer par la suite. En effet, il serait dommage de devoir faire des dépenses supplémentaires parce que vous avez précipité votre inscription.

Le prix du BAFA : notre bilan

Le BAFA n’a peut-être pas le même prix qu’une certification à Harvard…

Mais cela demande une certaine anticipation sur le plan financier. Vous ne pouvez pas espérer une formation à moins de 500 euros. Aussi, pour parachever véritablement le parcours, vous devrez très certainement investir un peu plus.

En cas d’impossibilité, ne vous laissez pas décourager. Il existe des aides financières. Si vous êtes de bonne foi, il n’y a aucune raison pour que le gouvernement en refuse l’attribution. D’ailleurs, d’autres organismes sont parfois prêts à débloquer des fonds.


Dans tous les cas, pensez à choisir des modules adaptés, en plus des incontournables. Un bon choix de formation vous évitera un prolongement inutile du programme.

Maintenant que tout est dit, nous vous souhaitons une excellente carrière en tant qu’animatrice ou animateur. Oui, c’est un métier épuisant, parfois. Mais faire rire et divertir ces jeunes gens, ça vaut toutes les formations du monde !

(142 lectures)
Quitter la version mobile