5 conseils pour trader le Bitcoin

Cryptomonnaie très controversée, le Bitcoin fascine et étonne par sa valeur, actuellement proche des 30.000$.

Mais comment trader le Bitcoin ? Dans cet article nous faisons le point sur les principales informations à connaître avant de débuter le trading de Bitcoin.

Connaître les fondamentaux du Bitcoin

Pour tirer le meilleur parti du trading Bitcoin, vous devez tout d’abord avoir une compréhension précise des facteurs qui ont un impact sur le cours du Bitcoin.

Voici les plus importants :

  • L’offre de Bitcoins : l’offre de Bitcoins est actuellement plafonnée à 21 millions d’unités, un volume qui devrait être “épuisé” en 2140… Une offre limitée qui signifie que le cours actuel pourrait encore grimper si la demande croît dans les mois et années à venir !
  • L’actualité du Bitcoin : la presse étant très active autour des cryptomonnaies, de nombreux articles sont consacrés à la sécurité du bitcoin, sa valeur, sa pérennité… toute information négative venant directement impacter son cours.
  • Son intégration : progressivement, le bitcoin vient s’intégrer dans les systèmes de paiement et les circuits de capitaux. A mesure que son intégration progresse, la demande en bitcoins augmente.
  • Les annonces importantes : les annonces autour de la régulation du bitcoin et des cryptomonnaies sont particulièrement scrutées par le marché, car elles affectent ou renforcent la confiance du grand public.

Comprendre les différents types de trading de Bitcoin

Il n’y a pas une mais plusieurs manières de faire du trading de bitcoin. Les instruments évoluent, mais nous en comptons principalement 2 :

  1. Le trading en direct
  2. Le trading via un instrument dérivé

Le trading en direct consiste à échanger des unités de Bitcoin sur des plateformes d’échange spécialisées. On vend, on achète en échange de devises traditionnelles comme l’euro ou le dollar. Les Bitcoins sont donc détenus en direct, et stockés sur un support numérique à soi (un “wallet”).

/!\ Notez toutefois que ces plateformes ne sont pas régulées : aucun régulateur ne vient contrôler leur fonctionnement ni surveiller les transactions qui s’y réalisent. 

Le trading via un instrument dérivé implique qu’on ne détient pas de Bitcoin. Il implique plutôt à détenir un instrument dont la valeur dépend de celle du Bitcoin. Par exemple, un CFD BTC/USD suit la valeur du Bitcoin en dollars américains, et permet de parier sur une hausse ou une baisse du cours. Principal avantage : les CFD sont proposés par des courtiers régulés, une garantie précieuse car en cas de problème des voies de recours existent.

Il existe trois façons de trader le Bitcoin :

 Trading de Bitcoin avec un CFDTrading de Bitcoin en direct
Capital investi dans 1 unité de BitcoinMaximum 50% de la valeur du BitcoinValeur totale du Bitcoin
Vente à découvertOuiNon
RégulationOui (AMF par exemple)Aucune
ExécutionImmédiateSelon la liquidité du marché
Restrictions sur les retraits et dépôtsAucuneOui, selon la plateforme
Frais de détentionOuiNon

Choisir la plateforme la plus adaptée

Pour débuter, le trading via un CFD s’avère donc la meilleure solution. Votre choix pourrait par exemple se porter sur un courtier comme eToro, qui propose les 2 types de trading décrits précédemment. Bien que nous pouvons lire des avis mitigés sur la plateforme, d’autres comme Détective Banque donne aussi leur avis sur eToro.

Il faut toutefois bien prendre le temps d’analyser l’offre de courtier disponible sur le marché pour trader le Bitcoin : chaque broker a ses forces et ses faiblesses.

N’hésitez donc pas à lire des reviews sur plusieurs brokers avant de faire votre choix.

Comprendre et maîtriser les risques liés au trading de Bitcoin

Le Bitcoin est extrêmement volatile : voilà la source principale de pertes des traders débutants. Les traders expérimentés non plus ne sont pas épargnés et racontent leur mauvaise fortune sur les forums.

En effet, le Bitcoin fluctue beaucoup dans une journée : il n’est pas rare de voir son cours grimper de +12% puis dévisser de -24%, le tout en seulement 6 heures ! 

Pour vous donner un ordre de comparaison, une baisse de -3,6% sur l’indice boursier français CAC40 en juin 2016 fut considérée comme un mini-krach boursier…

Ces fluctuations sont monnaie courante avec le Bitcoin, alors si cette activité vous intéresse, il est conseillé de vous former un minimum à la bourse, ce qui peut se faire avec l’aide de Graphseobourse de Julien Flot.

Connaître la fiscalité qui s’applique au trading de Bitcoin

Notre dernier conseil concerne la fiscalité qui s’applique au Bitcoin, c’est-à-dire aux profits engrangés sur son trading. Car investissement de long terme ou trading au jour le jour, il s’agit avant tout de gagner de l’argent !

Selon la fiscalité française, les profits tirés de l’achat/vente de Bitcoins sont imposables comme Bénéfices Non Commerciaux (BNC), lorsque le trading constitue pour vous une activité occasionnelle.

Ils passent sous le régime des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) si vous êtes un trader professionnel, c’est-à-dire si le trading constitue votre source de revenus principale.

A chaque déclaration de revenus, veillez donc à ne pas oublier les éléments suivants si vous avez ouvert un compte de trading pour trader le Bitcoin :

  • Déclarez votre compte via le formulaire 3916 (Déclaration par un résident d’un compte ouvert hors de France disponible sur le site des impôts : Formulaire de déclaration d’un compte à l’étranger)
  • Déclarez vos gains et pertes nettes de l’année écoulée via les formulaires 2074 (Déclaration des plus ou moins-values réalisées) et 2047 (Déclaration des revenus encaissés à l’étranger)

Voilà, vous avez tous les éléments en main pour commencer à trader le Bitcoin. N’oubliez pas que le trading comporte des risques élevés, qu’il est préférable d’avoir un portefeuille diversifié et qu’il est nécessaire de se former au mieux avant de débuter !

(32 lectures)

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *