Depuis quelque temps déjà, Djo de Benefice Max trading fait parler de lui un peu partout sur les réseaux sociaux, et en particulier sur SnapChat. Il se présente comme un gourou du trading en mettant en avant un taux de réussite surprenant.

Ceci attire inévitablement les jeunes traders en devenir mais…

… mais ce service suspecté d’être une arnaque pour certains et aussi, d’un autre côté, promu par influenceurs tels que Baby Driver, Walid Sax, Gradur 😯, Ibra TV, Kaaris ou encore Mister You bref du lourd. Il est difficile pour un trader débutant de se faire un véritable avis et résister à la promesse de gagner de l’argent… facilement.

Pourtant, depuis des années déjà, c’est toujours le même schéma qui se répète. Des fournisseurs de signaux de trading mettent en avant leur talent et attirent des milliers de Français avec la promesse de gains rapides.

La triste réalité est que c’est presque toujours une arnaque !

Cependant, qu’en est-il de la plateforme Bénéfice Max trading ? Est-ce une arnaque ? Est-ce que la méthode de Djo fonctionne réellement ? Si vous avez tapé Benefice Max trading avis, c’est que vous êtes à la recherche de réponses.

Là-dessus, voyons ce qu’il encourt grâce aux avis des membres.

Qui est derrière Bénéfice Max trading ?

Benefice Max trading est une plateforme « gratuite » qui a été lancée en 2019 par Djordje Novakovic, plus couramment connu sous le pseudonyme de « Djo ». Cette plateforme de trading se résume en réalité à un groupe Telegram privé sur lequel Djo partage ses trades.

Sur son site personnel, Djordje dit avoir commencé son apprentissage du trading à l’âge de 16 ans. Passionné par les finances, il poursuit ses études à HEC Lausanne et obtient un master en Investissements et Risques Financiers à Londres. À l’âge de 21 il crée son entreprise « Iconix Investment » en Suisse et se consacre au trading de Forex.

Par la suite, Djordje devient très populaire sur les réseaux sociaux. Son secret est qu’il n’hésite pas à partager des captures des gains des adhérents de Benefice Max trading dans ses stories SnapChat. En plus de cela, il doit aussi son succès à d’autres influenceurs comme Walid Sax ou Baby Driver qui prétendent gagner beaucoup d’argent grâce à lui.

En apparence, Djo a tout d’un trader à succès. En plus de posséder le bagage nécessaire pour le domaine de la bourse, c’est une petite célébrité française sur SnapChat avec 140 000 abonnés. D’autant que son rêve est de permettre à tout le monde de gagner de l’argent grâce au trading. Un storytelling qui fait rêver les apprentis traders.

Cependant, un background check très rapide de Djordje Novakovic révèle des zones d’ombre, un peu plus inquiétantes.

Djordje Novakovic dit Djo : une nouvelle arnaque ?

Bien que Djordje Novakovic prétend être totalement transparent sur ses résultats, en réalité il ne fait que mettre en avant son succès et sa richesse.

En plus de cela, il prétend avoir un taux de réussite de plus de 90 % sur tous ses investissements. Il s’agit d’une méthode très utilisée sur les réseaux sociaux pour attirer de jeunes traders.

En effet, sur la page principale de son site personnel, Djo présente 3 articles relatant son succès soi-disant tirés de sites économiques de renommées :

  • Forbes : en plus de ne plus être disponible, il n’existe aucune preuve que Forbes a publié un article sur Djordje Novakovic. Par ailleurs, ce média est connu pour avoir fait la promotion de traders qui se sont avérés être seulement des influenceurs, formateurs…
  • Yahoo Finances : bien qu’il existe toujours, il s’agit en réalité d’un contenu dupliqué d’un article sponsorisé publié sur Accesswire. En fait, Djo n’a fait qu’acheter de la publicité.
  • Medium : ce site quant à lui est un réseau de blogs où des auteurs publient des articles sponsorisés ou non.

Selon toute vraisemblance, cette stratégie marketing ne diffère pas des autres fournisseurs de signaux de trading. Si vous ne savez pas ce que c’est, on vous l’explique en plus de détails un peu plus bas dans l’article.

En d’autres termes, son but principal se résume à attirer le plus de débutants vers sa plateforme Benefice Max trading, s’il n’y a rien de mal à ça. On se demande toujours pourquoi un trader à succès est près à faire autant d’effort pour convaincre une communauté de débutant.

Djo pourrait-il en tirer profit ? Pour le découvrir, voici comment fonctionne leur service.

Comment fonctionne leur service ?

Selon les derniers chiffres présentés sur le site de Djordje Novakovic, le canal Telegram Bénéfice Max trading rassemble environ 17 000 personnes plus ou moins débutantes en trading.

À travers ce groupe privé, prétendu « gratuit », Djo propose à ses adhérents un service de copy trading. C’est-à-dire qu’il leur indique sur quelle action investir, quand se retirer et quand maintenir leur position.

Pour rejoindre la plateforme Benefice Max trading de Djo, il faut remplir deux conditions :

  • Avoir l’âge minimum légal de 18 ans ;
  • Faire un dépôt initial de 300 euros sur le broker ou le courtier affilié à Benefice Max trading.

Par la suite, un soi-disant trader professionnel va vous contacter sur WhatsApp. Il va vous guider pour faire votre premier investissement en bourse et vous intégrer dans un second temps sur le groupe Telegram privé de Djordje.

Sur papier, tout a l’air impeccable. Accompagnement personnalisé, pas de frais à payer à part le dépôt initial, en plus d’avoir accès aux conseils de Djo. Seulement, vous n’êtes rien de plus que des clients !

C’est une triste réalité, mais Benefice Max trading n’est rien de plus qu’une plateforme de signaux de Forex. En fait, Djordje et son équipe touchent une commission pour chaque client qui effectue un dépôt, grâce à leur affiliation avec un broker.

Bien qu’il existe des témoignages positifs sur Djo, notamment de sites internets sans grand contenu, il est dommage de devoir NOUS rappeler que 95 % des personnes qui utilisent les signaux de trading perdent de l’argent.

Quand c’est gratuit, c’est vous le produit

Un fournisseur de signaux de trading est un trader souvent auto-proclamé qui prétend vous aider à faire les bons investissements pour gagner de l’argent facilement. En réalité, ils sont affiliés à des brokers ou courtiers qui les rémunèrent pour chaque nouveau client qui effectue un dépôt.

Seulement, si des plateformes comme Benefice Max trading vous permettent de gagner de l’argent, il n’y a aucun mal à en profiter. Sauf que, c’est rarement le cas à long terme.

Sauf que certains brokers pratiquent une arnaque qu’aucun débutant ne peut déceler : l’augmentation des spreads et qu’ils ne sont pas régulés par l’AMF….

Pour s’assurer que vous perdiez plus que vous n’allez gagner, le broker vous propose des actions à des prix qui sont plus élevés que la réalité. Le courtier et le fournisseur de signaux de Forex vont tout simplement encaisser la différence.

C’est de l’argent facile, oui, mais pas pour vous !

Avis Benefice Max trading

Depuis le confinement, beaucoup plus de personnes s’intéressent au trading et aux activités en ligne. Djo profite de l’occasion pour lancer son canal Télégram Benefice Max trading et médiatise son succès en bourse les réseaux sociaux.

Très vite de nombreux influenceurs se joignent à son mouvement et lui font de la publicité.

Cependant, ce n’est pas par bonté puisqu’ils ont chacun un lien d’affilié, ce qui fait penser à une pyramide de Panzer. Bien que sa notoriété sur Snapchat augmente, les nouveaux adhérents commencent à se poser des questions.

En effet, Bénéfice Max Trading est une autre plateforme de signaux Forex qui se base sur le copy trading de Djo.

Cet nouvel air d’influenceur permet au trading de devenir de plus en plus populaire, c’est une bonne chose car les opportunités restent nombreuses. En revanche, à notre avis, n’espérez pas gagner de l’argent à long terme avec ce type de système.

Vous pouvez consulter les avis négatifs d’anciens utilisateurs pour avoir une meilleure idée de l’ampleur des insatisfactions. À l’image de ce client qui a publié un thread de détresse sur Twitter pour dénoncer une arnaque.

En tout état de cause, mieux vos se tourner vers des plateformes de trading qui vous permettent de devenir autonome. C’est le cas d’Alti Trading qui en ce moment propose une initiation gratuite avec de nombreux avantages :

Car d’une manière générale les signaux de trading sont à éviter. C’est un conseil, vous restez bien entendu libre d’essayer.

Les signaux de trading : une arnaque à éviter !

Une étude réalisée par l’Autorité des marchés financiers (AMF) de 2010 à 2014 révèle que 89 % des traders particuliers français perdent leur argent en bourse.

En effet, les débutants n’ont souvent pas encore acquis certains concepts essentiels à l’investissement en bourse comme le risque management. Et ce n’est pas les opportunistes qui manquent !

Les pseudo-traders profitent de la méconnaissance des personnes inexpérimentées en bourse.

Faites très attention, car il ne montre qu’une seule face du trading Forex, et cache souvent les risques de cette pratique (notamment l’utilisation du levier)…

(20 lectures)

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *