Comment fonctionne la Bourse ?

C’est notre deuxième article sur DEUZ et on ne voulait pas continuer en se lançant dans des sujets complexes sans reprendre les bases et vous expliquer comment fonctionne la bourse. Car c’est nécessaire pour commencer à investir. Moi, je me suis intéressé à la bourse en 2010. Ce n’était pas très loin de la crise des subprimes et à ce moment-là, la bourse avait énormément chutée. Les gens ont commencé à s’y désintéresser alors que moi j’ai tenté de comprendre si la bourse pouvait représenter encore une opportunité. Et quand on n’y connait rien ce n’est pas simple. Alors si vous débutez, je trouve intéressant de vous partager les fondamentaux car aujourd’hui entre spéculation, investissement, arnaque manipulation, on peut vite s’y perdre.

Qu’est-ce que la bourse ?

Ah la Bourse ! Un sujet pour lequel les opinions divergent tant. Si elle peut autant déplaire que fasciner, la Bourse n’est pas aussi mystérieuse qu’elle en a l’air dès lors qu’on commence un peu à se pencher dessus. Il ne faut pas longtemps pour comprendre ce qu’est le CAC40 ou pourquoi une action peut prendre de la valeur. Et pourquoi c’est un plan d’investissement intéressant. Ce serait dommage de rester plus longtemps éloigné du monde des actions juste parce que les professionnels et investisseurs particuliers ont tendance à utiliser un langage abscons, souvent anglais, alors qu’en vérité ce n’est pas aussi compliqué que ça n’y parait, dès lors que l’on pousse la connaissance un peu plus loin.

Nous vous avions parlé du rapport entre la bourse et le jeu et nous avions fini par voir que même si certains aiment boursicoter, en bourse on ne joue pas, on investit. Et l’investissement est une porte ouverte sur le monde des entreprises : comprenez par là un endroit au sein duquel s’effectue des transactions entre une offre et une demande sur un marché financier. La bourse est un lieu physique dans sa forme. Il faut bien faire la différence entre le marché primaire qui est le monde des entreprises (des professionnels) et le marché secondaire qui vous vous intéresse puisque c’est là où sont échangés les actifs financiers déjà existants entre actionnaires (davantage accessible). On vous explique ça en détail après. Dans la pratique, il s’agit d’un espace virtuel dans lequel des actions, obligations et autres actifs financiers, cotées en bourse, sont achetées et vendues quotidiennement par des investisseurs.

Au-delà d’être un temple spéculatif, la bourse a un rôle économique clé à l’échelle mondiale puisqu’elle permet aux entreprises de se financer en émettant des actions dans le marché primaire. Pour ce qui est du marché secondaire (ou marché de l’occasion) qui on l’a vu, permet aux particuliers comme nous d’investir, vous devez faire la différence entre la négociation en bourse et la négociation de gré à gré (c’est-à-dire la négociation directe entre 2 contreparties). La bourse est un marché centralisé et organisé où les négociations ne se font pas directement entre deux interlocuteurs mais par le biais des actifs comme les actions, les obligations ou encore les ETF (Exchange Tarded Fund).

Au cœur des affaires.

La bourse fonctionne à travers un système d’offre et de demande entraînant une fluctuation des marchés dans le temps. Il vous faudra faire la différence entre un trader et un investisseur. Un trader vend ou achète des actions mais sur une période assez courte. L’investissement en bourse se fait sur une période bien plus longue, il peut se garder une action plusieurs années. Basés sur l’anticipation, les investisseurs et/ou traders spécialisés ont deux options entre vendre leurs actions lorsqu’ils anticipent une baisse ou acheter leurs actions lorsqu’ils anticipent une hausse.

La bourse est plus ou moins volatile et ne s’arrête jamais de fluctuer.  Chaque jour, chaque minute et chaque seconde, le cours des actions varie. On distingue alors plusieurs profils de traders :

  • Le day trader : ouverture et clôture de positions journalières.
  • Le swing trader : trade sur des fluctuations à court-terme (2 à 5 jours).
  • Le scalper : présence constante sur le marché, il s’agit du profil le plus court-termiste.
  • Le trader de position : prise de position sur plusieurs semaines voire plusieurs années.

Bien évidemment, il n’est pas impossible de combiner ces profils. Vous pouvez tout à fait être un trader de position et effectuer du scalping par moment.

 Savoir dissocier le marché primaire du marché secondaire

On l’a vu, si vous souhaitez vous former au trading, vous devez comprendre les notions de marché primaire et marché secondaire.

Le marché primaire est le marché sur lequel les titres sont proposés pour la première fois. Il regroupe l’ensemble des actions neuves mises à disposition par les entreprises émettrices. Ici, les titres sont vendus à prix fixe : le prix d’émission.

Le marché secondaire, lui,  correspond à la bourse au sens strict, il s’agit du marché sur lequel les actions issues du marché primaire sont échangées entre investisseurs et traders.

À quoi sert la bourse ?

La bourse permet de mettre en relation des agents ayant des besoins de financement (les entreprises) avec des agents à capacité de financement (épargnant individuels, sociétés d’investissement et banques). Chaque entreprise cotée en bourse émet des actions, chaque action correspond à une part (%) du capital de cette même entreprise. Dès lors qu’un investisseur croit en la capacité d’une entreprise à se développer, il achète des actions de façon à percevoir des dividendes (bénéfices). Il aura donc des parts.

Malgré les cracks boursiers, investir en bourse est une bonne alternative au placement immobilier. C’est historiquement beaucoup plus rentable et même si cela comporte plus de risques, on trouve de bien meilleurs résultats. Il faut noter qu’en investissement le risque est rémunérateur. Par exemple le livret A ne sera pas risqué mais ne rapportera quasiment rien. L’immobilier est considéré comme moyennement risqué mais ça ne sera pas non plus la poule aux oeufs d’or. Pour entrer en bourse, la banque ne vous prêtera pas d’argent mais vous disposez de beaucoup plus de cartes à jouer. Les actions disposent d’un avantage décisif : une grande liquidité. Vous pouvez sortir très rapidement de votre investissement. Vous trouverez toujours une contrepartie prête à acquérir vos parts. L’immobilier lui, n’est jamais un choix de court terme. La réduction d’impôts sur le revenu comme la loi Pinel pourrait être une motivation mais là encore la bourse dispose d’avantages fiscaux avec les PEA.

C’est aussi un levier d’intéressement salarial, ce qui est bénéfique pour une société puisque les salariés se sentent engagés dans la croissance de l’entreprise. Cela leur rajoute une motivation à travailler, ils se sentent plus investi. D’autant plus que les actionnaires salariés peuvent voter lors des assemblées générales. Une motivation supplémentaire.

Alors, intéressé ?

Comprendre le fonctionnement de la bourse est fondamental et nécessite des connaissances. Mais ce monde n’est pas si compliqué qu’il n’y parait. Vous aurez l’air même plus « cool » avec votre cocktail à la main quand certains, sachant vos activités, viendront vous demander discrètement des tuyaux. Beaucoup d’atouts sont à mettre à l’actif de la Bourse, vous participez au financement de l’économie et vous vous ouvrez à la perspective de plus-values et vous faites connexion avec l’actualité financière et mondiale. 🙂

A vos commentaires! Maxence

(27 lectures)

Laissez nous un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *