Quel type d’or choisir pour un investissement ?

D’une bonne stabilité, l’or physique est un moyen pertinent et sûr de protéger et de diversifier son investissement. Il offre plusieurs options d’investissement qui ne se valent pas. Voici les types d’or qu’il faut choisir pour un investissement sécurisé.

Investissez dans des pièces d’or.

L’or physique est considéré par les experts financiers comme un actif qui peut préserver les capitaux en temps de crise. La valeur refuge de cette pierre précieuse est encore plus évidente pour les pièces d’or. Tout comme le lingot d’or, le succès des pièces d’or n’est plus à démontrer en matière d’investissement rentable. Ces pièces sont une valeur sûre pour les investisseurs en quête d’opportunités financières. En effet, ces pièces dorées sont disponibles partout dans le monde. Elles se négocient et s’échangent facilement à l’international, car elles sont reconnues de tous. Par conséquent, leur revente contre de la liquidité est facile, selon vos besoins. Il est même possible de les revendre facilement en devises étrangères. À noter qu’il existe deux types de pièces d’or : les pièces d’or de collection et les pièces d’or d’investissement.

Sont considérées comme pièces d’investissement, celles d’une pureté (proportion d’or) égale ou supérieure à 900 millièmes, frappées après 1800 et qui ont (ou ont eu) un cours légal dans leur pays d’origine. Leur prix de vente n’excède pas plus de 80 % de la valeur de l’or qu’elles contiennent. Les pièces d’or d’investissement les plus cotées en France restent le :

  • la pièce de 20 francs Napoléon,
  • la pièce de 50 Pesos,
  • Le souverain d’o britannique,
  • la pièce de 20 dollars d’or,
  • le Krugerrand.

Pour investir de façon simple et sûre dans des pièces d’or, il est possible de passer par une agence de banque ou par un acteur spécialisé en ligne. Il est préférable de miser sur une plateforme qui propose un riche catalogue de pièces d’or cotées en bourse et de grande valeur. Les boutiques spécialisées en achat d’or avec plusieurs années d’expérience sont plus fiables et promettent des rachats aux cours réels du marché. Avec ces acteurs, les échanges peuvent s’effectuer dans un cadre sécurisé et en toute confidentialité.

Les lingots d’or : sont-ils vraiment accessibles ?

Acheter des lingots d’or est l’une des manières les plus faciles et les plus intéressantes d’investir dans l’or physique. Ce métal est toujours accessible et facilement négociable à l’achat et à la revente. L’avantage majeur ici est que les primes liées aux lingots d’or sont en général plus grandes que celles des pièces d’or. De plus, les lingots d’or sont très facilement authentifiables. Ils sont disponibles sur le marché sous différentes formes. Contrairement donc aux idées reçues, même les investisseurs débutants ont la possibilité d’acheter un lingot d’or lorsqu’ils effectuent leurs premiers investissements.

En effet, divers types de lingots d’or s’offrent aux investisseurs. On distingue les barres d’un kilogramme d’or soit 1 000 grammes et les « 400 oz » d’or oscillent entre 350 et 450 g d’or massif. Ces deux catégories sont notamment détenues par les institutions bancaires centrales et les concessionnaires professionnels. Toutefois, il existe également des lingots d’or plus ou moins lourds accessibles aux particuliers :

  • 250 grammes,
  • 100 grammes,
  • 50 grammes,
  • 10 onces,
  • 1 once.

L’investisseur peut alors acheter la quantité de lingots d’or qui convient le mieux à son budget. De la même façon, il peut aussi revendre tout ou partie de son or pour réaliser à un projet ou répondre à un besoin de liquidités facilement. Acheter des lingots d’or de petite taille est donc une façon de fragmenter très délicatement son épargne et de pouvoir débloquer sereinement à tout moment la somme dont on a besoin.

Les bijoux en or peuvent être un bon investissement

Tout comme les pièces et les lingots d’or, une large gamme de bijoux en or est accessible aux particuliers qui souhaitent investir dans l’or physique. Il est possible d’acheter des colliers, pendentifs, boucles d’oreilles, chaînettes ou gourmettes en or et les revendre plus tard au même titre qu’un Napoléon avec une marge de profit. Il s’agit d’un investissement peu risqué comparé au stockage des monnaies et des lingots d’or. En effet, les bijoux en or ne sont pas toujours facilement reconnaissables, ce qui diminue considérablement les risques de vol.

Toutefois, il est important de savoir que le prix d’une parue est estimé en fonction de la qualité de la main-d’œuvre et de la quantité d’or qu’il contient. Sur le dernier point, il est fortement recommandé lors des achats de privilégier des bijoux de l’ordre de 18 carats. Ils sont à la fois raisonnablement purs et relativement mous et d’une couleur jaune intense.

Certes, l’or 14 carats offre encore une meilleure dureté et résistance. Cependant, chez les personnes très sensibles au nickel, les bijoux en or 14 carats peuvent provoquer des allergies ou des éruptions cutanées, alors que l’or 18K est beaucoup moins susceptible de causer des réactions allergiques. Les unités supérieures comme le 22 carats sont beaucoup plus mous et se rayent très facilement. Il est donc primordial de prendre en compte ces caractéristiques avant de choisir ses bijoux en or. Dans tous les cas, au moment de l’achat ou de la revente, l’idéal sera de solliciter l’expertise d’un professionnel compétent pour évaluer la composition et la valeur du bijou.

Les critères pour bien choisir l’or dans lequel vous investissez

Pièces d’or, bijoux dorés ou lingot d’or, plusieurs critères doivent être pris en compte pour un investissement judicieux dans le métal jaune.

La couleur

L’or pur est indéniablement jaune : il est capital de ne pas l’oublier notamment lors d’un achat de lingots d’or. Par contre, dans le cas des pièces d’or et des bijoux dorés, l’investisseur peut se retrouver en face de plusieurs couleurs. Pour rappel, l’ouvrage de joaillerie le plus haut de gamme est composé de 75 % d’or. La part restante implique des alliages, c’est-à-dire un assemblage d’autres métaux précieux. Cela permet d’obtenir pour une même proportion d’or des bijoux de différentes couleurs. En général, il existe quatre nuances et compositions possibles d’un alliage en or :

  • jaune : 75 % d’or, 12,5 % de cuivre et 12,5 % d’argent,
  • rose : 75 % d’or, 19 % de cuivre et 6 % d’argent,
  • rouge : 75 % d’or et 25 % de cuivre,
  • gris (palladien) : 75 % d’or, 13 % de palladium et 12 % de cuivre.

Il est possible de rencontrer également des couleurs plus exotiques comme l’or vert, bleu, violet ou même noir. Pour se retrouver, une fois encore, rien ne vaudra l’avis d’un spécialiste en métaux précieux.

La pureté

La pureté est un critère essentiel à prendre en compte dans l’achat de l’or physique. En règle générale, les lingots d’or sont d’une grande pureté (au moins 999,0 ‰). En revanche, les pièces d’or le sont moins, car la plupart du temps, elles sont faites d’alliages de plusieurs métaux. Toutefois, certaines pièces d’or à cours légal telles que la Maple Leaf, le Nugget australien ou les Vera Valor Elizabeth II sont d’une pureté de 999,0 ‰.

La prime

L’un des critères fondamentaux pour un investisseur en or physique reste la prime. Elle s’applique particulièrement aux pièces d’or. La prime d’une monnaie d’or est la différence entre sa valeur intrinsèque et son prix de vente. Elle est influencée par l’offre et la demande. Une forte demande (supérieure à l’offre) entraîne une hausse de la prime et par conséquent une augmentation de la valeur de la pièce. Par ailleurs, d’autres facteurs peuvent influencer la valeur d’une pièce comme le niveau de difficulté de production de la pièce (le travail artisanal qu’elle nécessite), son état de conservation et son degré de titrage.

Comment savoir que vous achetez de l’or véritable ?

De nombreuses dispositions et tests peuvent permettre de reconnaître le véritable or lors de l’achat.

Demander une expertise professionnelle

L’un des moyens sûrs de savoir rapidement la vraie nature du métal d’investissement est de faire appel au savoir-faire d’un professionnel du domaine. En France, de nombreux comptoirs professionnels de vente et d’achat d’or proposent une expertise gratuite. Grâce à des outils d’authentification et d’estimation sophistiqués, ces spécialistes aguerris peuvent aider à révéler le véritable potentiel d’un lingot, d’une pièce ou d’un bijou en or.

Test magnétique

L’or est un métal non magnétique, il suffit alors d’utiliser un aimant pour se convaincre de la valeur de la matière. Si cette dernière est attirée par l’aimant, alors il peut s’agit de tout sauf d’or. Par ailleurs, ce test n’est pas absolument fiable, parce que le métal de contrefaçon peut bien être aussi non magnétique. Toutefois, cela restreint quand même les probabilités de contrefaçon.

Test d’égratignure

Pour ce test, il faut disposer d’une plaque de céramique non émaillée. Le but est de passer le lingot ou la pièce sur la plaque, de manière à égratigner sa surface. Si l’égratignure est noire ou grise, il ne s’agit certainement pas de l’or. En revanche, si elle est de couleur or, c’est-à-dire jaunâtre, alors le produit est authentique. À noter toutefois que cette technique peut endommager le métal.

Test du briquet

L’or véritable à une température de fusion qui se situe au-delà de 1050 °C, il devrait alors être insensible à la flamme d’un briquet (800 et 1000 °C). Pour donc tester son métal, il suffit de l’approcher d’une flamme de briquet et d’observer sa réaction. Si après quelques minutes la matière se noircit et que la couleur noire ne se détache pas en passant le doigt, alors l’objet n’est probablement pas doré.

(73 lectures)

1 Comment

  1. Amer Yahia Mohamed 16 décembre 2022 at 17h46

    Merci pour ses conseils et la Claire voyance de vos conseils très utiles..

    Reply

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.