Le parcours de la conception d’un emballage alimentaire sur mesure

L’emballage alimentaire joue un rôle crucial dans la qualité et la promotion des aliments. De ce fait, pour remplir pleinement ses fonctions, il doit être conçu suivant certaines étapes incontournables. On vous explique le processus de la conception d’un packaging alimentaire sur mesure.

Définir vos objectifs et les besoins des consommateurs

Avant de lancer la réalisation d’un emballage alimentaire, il est indispensable de prendre en compte les attentes des consommateurs. Ils se préoccupent de plus en plus de la durabilité, de la praticité et de la traçabilité des packagings alimentaires.

Par la suite, il est essentiel de définir clairement les besoins de l’entreprise et d’évaluer le budget disponible. Cette étape vous permet de comprendre vos clients ainsi que leurs habitudes.

Par ailleurs, vous pouvez miser sur un emballage personnalisable qui met en valeur votre marque. Tout ce travail devra se faire en collaboration avec votre équipe de marketing et votre designer graphique.

Dresser un cahier des charges de l’emballage

Avant de lancer la réalisation, il faut établir un cahier des charges détaillant les informations nécessaires pour concevoir un emballage approprié.

Mobiliser l’équipe R&D

La rédaction du cahier des charges pour la conception de votre emballage doit s’appuyer sur les travaux de l’équipe de R&D (Recherche et Développement). Il s’agira d’effectuer des recherches pour identifier le produit à concevoir. À l’issue, le document doit spécifier :

  • les dimensions ;
  • la nature des produits à emballer ;
  • les attentes en termes de qualité ;
  • les éléments à afficher sur le packaging ;
  • le volume, la taille et le poids du produit ;
  • le conditionnement ainsi que le mode de transport du produit.

Il est essentiel d’expliquer aux fabricants le contexte d’utilisation de votre produit, tout en faisant cas des contraintes qui y sont liées.

Respect de la règlementation et choix des matériaux

La réussite de la conception de votre emballage sur mesure requiert de présenter les valeurs de votre entreprise afin d’obtenir un packaging à l’image de l’enseigne. À cet effet, le cahier des charges doit faire cas des matériaux et du parcours de fabrication.

Ces derniers doivent être conformes à des réglementations strictes, propices à la conservation des produits et à la préservation de l’environnement. Ces précautions permettent de s’aligner sur les exigences de la loi anti-gaspillage mentionnée ici.

Procéder à la création, aux tests et aux validations

La création de l’emballage personnalisable doit prendre en compte l’aspect visuel et pratique. Ainsi, le packaging doit être conçu afin d’attirer l’attention et d’améliorer l’expérience utilisateur. En plus de la facilité de déballage, il doit offrir une protection optimale aux aliments.

Après cette étape, il faudra tester le produit pour vérifier son efficacité. Ces différents tests peuvent concerner la durabilité et la résistance du packaging lors du stockage. Ici, il s’agit de vérifier l’intégrité du produit à chaque niveau de la chaîne logistique.

Les tests prennent également en compte le ressenti des clients. Cela revient donc à mener des enquêtes afin d’obtenir des retours utiles sur le design et la praticité de votre emballage personnalisable.

Vient enfin l’étape de la production en masse qui précède la mise en rayon de vos produits dans leurs nouveaux emballages. Ces packagings personnalisés ainsi conçus vous permettront d’attirer plus de clients et de les fidéliser.

(19 lectures)

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × trois =