10,7 % par an. Une performance exceptionnelle pour tout investisseur, une opportunité à ne manquer sous aucun prétexte pour tout épargnant soucieux de faire grossir son patrimoine.

Cette progression à deux chiffres, n’est pas une arnaque. Tous les particuliers intéressés par l’investissement boursier la connaissaient et, pour la plupart, savaient même comment en profiter. Un simple investissement régulier sur le S & P 500, indice phare de la bourse américaine, aurait suffi.

Et pourtant…

Peu d’épargnants ont vu leur portefeuille croître à un tel rythme. En cause, essentiellement  leur impatience et leur manque de discipline.

Et oui. Pour profiter de ce type de performance, unique parmi tous les supports de placements (obligations, immobilier…), les investisseurs doivent se montrer patients, très patients… Dans notre exemple, près de 30 ans (performance indiquée enregistrée depuis 1988). Un exemple concret quen bourse, patience est mère de sûreté.

C’est long. Entre-temps, le marché boursier, lui, “vit sa vie”. Bull run, krachs, stagnations, introductions en bourse, nouveaux instruments financiers, nouvelles tendances d’investissements… Ces phases de marché, ces épisodes se succèdent et font la une des médias. Autant de “mauvaises occasions” de remettre en cause une stratégie d’investissement.

Influencés par l’humeur du marché, les titres racoleurs, l’attitude des autres investisseurs et le désir de gains rapides, les épargnants ressentent une pression et passent à laction, souvent dans le mauvais timing et/ou pour les mauvaises raisons.

Des passages d’ordres irrationnels, un comportement moutonnier qui ruinent tout espoir d’une croissance de portefeuille solide et pérenne :

  • la dynamique des effets cumulés est cassée ;
  • les ventes ou les achats sont inappropriés ;
  • les frais s’additionnent.

Une indiscipline, une vision court terme qui coûtent cher, très cher. Frustrés par leurs contre-performances, les investisseurs décident de quitter définitivement les marchés boursiers. Une décision étonnante et irréfléchie prise sous le coup de l’émotion. Les actions constituent lun des seuls remparts sûrs contre linflation et donc contre la baisse de pouvoir dachat.

Value”, growth”, trading… Quelle que soit la stratégie dinvestissement, la patience demeure lune des clés du succès.

L’investissement “value” : la patience nécessaire pour détecter les opportunités.

« Nachetez que ce que vous seriez parfaitement heureux de conserver si le marché fermait pendant 10 ans. »

«  Nous tentons simplement d’être inquiets lorsque les autres sont avides et avides lorsque les autres sont inquiets. ».

Ces citations de Warren Buffet, investisseur “value” à la fortune estimé à 110 milliards de dollars, soulignent l’importance de la patience pour tous ceux qui s’engagent dans cette stratégie.

Les fondements de l’investissement “value”.

Sélectionner des actions de qualité à un cours très inférieur à leur valeur intrinsèque, c’est l’objectif des investisseurs “value” qui attendent une erreur de valorisation du marché.

Une décote principalement liée à des comportements irrationnels (vente en période de baisse des cours, mauvaises nouvelles macroéconomiques…) et complètement décorrélée des fondamentaux des sociétés.

Les investisseurs “value” connaissent ces entreprises et analysent leur comptabilité. Rassurés par leurs fondamentaux, ils voient dans ces baisses de cours, des opportunités dachats.

Une stratégie apparemment simple, souvent gagnante, mais qui exige énormément de patience.

Patience est mère de sûreté pour trouver les bonnes entreprises.

Trouver les entreprises adaptées, c’est loin d’être une partie de plaisir. Les épargnants doivent consulter les rapports financiers, interpréter les comptes de résultats, analyser les ratios de valorisation (PER, price to book…) et comprendre les causes de la décote. Une visibilité sur 10 à 15 ans, un modèle économique stable sont primordiaux.

Une recherche très chronophage, mais incontournable.

La moindre erreur danalyse sur les fondamentaux des sociétés achetées peut se transformer très vite en une perte sèche.

Patience est mère de sûreté pour acheter une entreprise “value”.

Ces entreprises saines sélectionnées, il faut patienter, accumuler les liquidités dans l’attente d’une chute injustifiée des cours. Enfin, il faut passer à l’achat dans des conditions optimales, pour soffrir une marge de sécurité et une potentielle plus-value conséquentes.

Une attente qui peut s’éterniser

Crise boursière de 1987, bulle Internet des années 2000, crise des subprimes en 2008, crise du coronavirus en 2020… Il faut parfois attendre près de 10 ans, entre chaque krach, pour acquérir des actions de grandes capitalisations à un prix bradé”.

Sur un marché stable, l’investissement “value” implique un travail de recherche fouillé pour trouver des sociétés décotées bien souvent délaissées et méconnues.

Pendant ce temps, difficile d’accepter que ses liquidités “dorment” et ne distribuent aucun intérêt. Les épargnants doivent résister à l’actualité des marchés et rester à l’écart de la “foule des investisseurs”. Agir à contre-courant, un véritable défi, une véritable mise à l’épreuve.

Patience est mère de sûreté pour vendre une entreprise “value”.

Choisir les bonnes actions, patienter pour entrer sur les marchés… Les épargnants victorieux de ces deux challenges constatent avec plaisir la croissance de leurs plus-values potentielles.

Mais celles-ci restent fictives tant que l’ordre de vente n’est pas passé. Quand vendre ?

Comment être sûr de ne pas vendre ni trop “tôt” ni trop “tard” ?

À nouveau, patienter et respecter de la stratégie initiale favorisent une prise de décision sereine.

Les investisseurs sûrs de leur analyse :

  • vendront dès que l’objectif de cours fixé est atteint et non par anticipation (cours et valeur intrinsèque de l’entreprise correspondent) ;

La vigilance reste de mise, “Les arbres ne grimpent pas jusquau ciel”. Il faut savoir solder ses positions et encaisser les plus-values (généralement quand le marché s’est rendu compte de son erreur et que les cours remontent).

Ou

  • patienteront car le modèle économique des entreprises sélectionnées demeure pertinent. Une opportunité de maximiser la plus-value, mais un risque plus élevé.

Analyse, achat, vente… La patience est mère de sûreté dans linvestissement value”. Une vision à long terme indispensable pour éviter des passages d’ordres infondés.

L’investissement “growth” : la patience favorise la croissance.

La théorie de l’investissement en actions de croissance exige de la patience, mais elle est moins stressante que le trading, comporte généralement moins de risques et réduit les commissions de courtage et les impôts sur le revenu.”

L’investissement “growth” est souvent présenté comme l’exact opposé de l’investissement “value”. Des actions ciblées et un timing d’achat bien différents. Par contre, un point commun cité par Thomas Rowe Price Jr (considéré comme le pionnier de cette méthode) et valorisé dans la citation précédente : pour réussir, les épargnants doivent se montrer patients.

Les fondements de l’investissement “growth”.

Avec la stratégie “growth”, les investisseurs n’attendent pas une erreur de valorisation flagrante des marchés. Ils y recherchent les meilleures entreprises avec le plus fort potentiel de croissance. Pour assurer leur développement, ces entreprises ne versent pas ou peu de dividendes. Généralement, elles préfèrent réinvestir les bénéfices pour assurer leur développement.

Rassurés par lavantage concurrentiel des sociétés sélectionnées et leur capacité à devenir des acteurs majeurs dans des secteurs importants sur une longue période, les investisseurs “growth” n’hésitent pas à acquérir des actions à un prix plus élevé (mais raisonnable). La performance de leur placement dépend uniquement de la croissance prolongée des entreprises (en chiffre d’affaires, sur les bénéfices et les résultats).

Prenons un exemple avec la société Amazon. Le 05 juillet 2001, laction cotait 5,51 $. 30 juin 2021, le cours se situe à 3 449,47 $. Crise de subprimes en 2008, crise du COVID-19 en 2020, rien ne semble stopper l’irrésistible ascension de l’entreprise de Jeff Bezos.

Une progression des cours sans ralentissement majeur. Aucune fenêtre d’achat pour un investisseur “value”, un placement gagnant pour les investisseurs “growth” qui ont su détecter le potentiel de l’entreprise très tôt.

Patience pour étudier et suivre les secteurs en pleine croissance.

Avant de placer un ordre d’achat ou de vente, les investisseurs doivent absolument étudier les tenants et les aboutissants de secteurs souvent innovants et complexes.

En effet, les entreprises de croissance appartiennent souvent à des secteurs économiques en plein “Boom” (énergies nouvelles, technologie…).

Suivi de l’actualité “tech” et analyse des perspectives de croissance, des incontournables pour  :

  • détecter des secteurs à fort potentiel ;
  • sélectionner les entreprises, futurs leaders.

Patience est mère de sûreté pour acheter une entreprise “croissance”.

Acheter une entreprise “growth” à un prix raisonnable, un ordre difficile. (La notion de marge de sécurité demeure importante pour réaliser une plus-value.) Le potentiel de croissance est très souvent intégré dans les cours. L’entreprise Tesla en est un parfait exemple. En août dernier, laction dépasse les 2 000 € dans un secteur automobile fortement impacté par la pandémie de COVID-19.

Les raisons d’un tel succès : lengouement pour les énergies renouvelables et la confiance dans la croissance de lentreprise.

Seules possibilités d’investissement :

  • rechercher des actions des secteurs provisoirement “délaissés” ;
  • s’intéresser aux entreprises qui connaissent des difficultés passagères et sanctionnées par les marchés ;
  • acquérir avec certitude des sociétés avec un avantage concurrentiel fort (Coca Cola, LVMH, Microsoft…) avec des perspectives de croissance solides (perspectives qui se traduisent par une hausse régulière des cours).

Patience est mère de sûreté pour ne pas vendre une entreprise “croissance”.

Adopter le style “growth”, c’est s’engager dans une vision de très long terme “Buy and Hold”. Certains du potentiel de croissance, confiants quant à la valeur intrinsèque, les investisseurs growth”, idéalement, ne soldent jamais leurs positions sur des entreprises de croissance avec un avantage concurrentiel fort.

Ils patientent, voire renforcent leurs lignes en cas de baisse des marchés tant que les fondamentaux des entreprises sélectionnées demeurent inchangés.

Et pendant ce temps, ils devront rester hermétiques aux tendances du marché. Seul moyen pour résister à la pression environnante, et aux passages d’ordres sous le coup de l’émotion.

Le trading : un trader patient est un trader gagnant.

Cela peut paraître étonnant et pourtant…

Même les traders, investisseurs particulièrement actifs aux objectifs court terme, doivent se montrer patients et respecter leur stratégie dinvestissement pour réussir.

Discipline et contrôle de leurs émotions les préservent de pertes en capital rapides.

Un leitmotiv avant de passer un ordre : ne pas perdre dargent.

Patience est mère de sûreté pour attendre le bon point d’entrée.

En trading, le point d’entrée est particulièrement important. Cest le socle de la plus-value espérée.

Entreprises à potentiel identifiées, points d’entrées déterminés… Les traders, sûrs de leurs recherches, ne doivent en aucun cas céder à la panique en l’absence d’opportunité d’achat.

Acheter laction à un cours supérieur, cest mathématiquement renoncer à une partie de ses gains. (Les traders ne vont pas modifier leur cours de vente cible.)

Mieux vaut conserver ses liquidités et rester serein pour réaliser un “trade” conforme à la “feuille de route” dans de meilleures conditions de marché, et de dispositions psychologiques.

Les opportunités en trading ne manquent pas et les liquidités ne restent pas “passives” bien longtemps… Les investisseurs doivent être sélectifs et sorienter uniquement vers les actions respectueuses de leur stratégie trading.

Patience est mère de sûreté pour attendre un retour au calme.

Réaliser un” trade” dans un marché très volatil, un risque élevé de perte en capital et de lucidité. Très difficile d’envisager des plus-values et de conserver un équilibre risque/bénéfice lorsque les cours oscillent violemment. Les pertes enregistrées incitent les traders inexpérimentés, désireux de se refaire rapidement”, à adopter une attitude dangereuse contraire à leur stratégie trading.

Mieux vaut attendre des conditions de marché plus calmes pour ne pas se laisser entraîner  par ses émotions et dans un “cercle vicieux destructeur de capital.”

Patience est mère de sûreté pour encaisser une plus-value.

Le point d’entrée a été atteint, l’ordre est passé. Les traders aguerris accordent du temps à la position pour se développer et pour progresser vers lobjectif de cours.

Fidèles à leur stratégie et à leur analyse, ils patientent même si la tendance est contraire. Et ce même si le cours passe sous le point d’entrée.

Pourquoi ?

2 raisons :

  • la mise en place d’un “stop loss” les protège d’une perte intégrale en capital. Cela fait partie de leur stratégie trading. Tous les “trades” ne peuvent pas être gagnants et ils acceptent une perte en capital.
  • Ils ne veulent pas se retrouver “hors trade”, si le cours remonte, atteint l’objectif défini et confirme leur analyse.

Patience ou entêtement : l’analyse au cœur du processus de décision.

Investissement “value”, Investissement “growth”, trading… Gestion active ou gestion passive, peu importe. La patience est mère de sûreté. Associée à une stratégie boursière solide et rationnelle, elle protège les épargnants de prises de décisions à lemporte- pièce, dinvestissements boursiers hasardeux, voire de pertes en capital sévères.

Définir un “cap à suivre”, une “feuille de route” avant de passer des ordres d’achat est fondamental.

Sans lui, la patience peut se transformer en un entêtement dangereux.

Elle ne peut être bénéfique que si et seulement si la valeur intrinsèque des entreprises sélectionnées a bien été analysée. Dans des marchés boursiers efficients, le cours de bourse reflète toujours, à un moment donné, les fondamentaux d’une entreprise.

Dans le cas contraire, les épargnants peuvent faire preuve de patience pour de mauvaises raisons. Ils poursuivent l’achat d’actions en chute libre pour moyenner à la baisse le prix d’achat moyen et pour espérer une opportunité de vente sans moins-value. Une stratégie périlleuse qui ne peut que se solder par une perte totale de capital.

Investir sur long terme. Patienter avec ses positions gagnantes. Demeurer sourd à l’agitation médiatique. Analyser et comprendre avant de s’engager.

Les 4 commandements des investisseurs gagnants…

(45 lectures)

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *