Comment investir dans une SCPI en assurance-vie ?

Les SCPI ou sociétés civiles de placement immobilier rencontrent un franc succès auprès des investisseurs français. Elles permettent, à condition d’établir une stratégie adéquate, de percevoir des revenus réguliers sans nécessiter une gestion active de son patrimoine immobilier. Mais alors, comment combiner ces avantages à ceux d’une assurance-vie ?

Voici quelques éléments de réponse. Ils vous offriront une vision globale des pistes à exploiter, dans une double optique de diversification du portefeuille… et de prévoyance, tout simplement.

Intégrer les placements en SCPI à l’assurance-vie : une démarche courante

Bien que cette association puisse sembler étonnant de prime abord, investir dans une SCPI en assurance vie est de plus en plus proposée dans le large éventail des produits des courtiers en France.

Ce sont les SCPI de rendement qui sont concernées ici, et elles peuvent tout de même représenter la moitié (voire au-delà, selon la police d’assurance) de vos versements réguliers.

Attention : chaque organisme assureur a ses règles et ses particularités. N’hésitez pas à consulter les comparatifs – il en existe de nombreux sur Internet. Sachant qu’il n’y a pas de « mauvais » ou de « bons contrats » (du moins si l’on se tourne vers une entité régulée). C’est votre profil d’investisseur qui devrait orienter vos décisions.

SCPI assurance-vie : quelles démarches entreprendre ?

Il est tout simplement question de s’adresser à un référent officiel pour investir en SCPI : une banque, une compagnie d’assurance ou un conseiller en gestion de patrimoine font partie des possibilités qui s’offrent à vous.

De nos jours, Internet offre une généreuse gamme de possibilités. Il n’est plus forcément nécessaire de se déplacer pour signer un contrat et engager ses premiers placements.

Si vous préférez l’alternative digitale, cela dit, méfiez-vous des arnaques. Assurez-vous que la plate-forme d’investissement auprès de laquelle vous souscrivez est reconnue et considérée comme sûre.

Placement en SCPI via l’assurance-vie : un pari sur l’avenir… demandant une certaine prudence !

Nous vous invitons, quoi qu’il en soit, à une certaine prudence. Les places boursières et les marchés immobiliers savent se montrer capricieux. Assurez-vous te prendre en compte tous les paramètres : votre solvabilité, la dimension fiscale, les tendances actuelles…


De nos jours, les plans d’épargnes classiques affichent de nombreuses faiblesses systémiques. Ils ne suffisent pas à faire fructifier son capital. En conjuguant l’investissement en SCPI et la signature d’un contrat en assurance-vie, votre argent ne « dort » pas : si vous trouvez un équilibre, il peut tout simplement être synonyme de rendement.

(8 lectures)

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 12 =