4 débouchés possibles d’un BTS Support à l’Action Managériale

Le BTS Support à l’Action Managériale est un cursus de deux années qui s’adapte à l’évolution des métiers de l’administration. Il offre plusieurs opportunités de travail. Ainsi, quels sont les métiers que l’on peut exercer après un BTS SAM ?

Devenir assistant de direction après un BTS SAM

Le métier d’assistant de direction consiste à aider le chef d’un service dans l’exercice de ses fonctions dans l’entreprise. Celui qui occupe ce poste gère l’agenda de son supérieur hiérarchique, rédige les rapports de réunions et d’autres documents administratifs. Il peut aussi jouer un rôle d’intermédiaire entre le directeur et ses partenaires.

Ses fonctions varient selon le service auquel il appartient ou l’entreprise dans laquelle il travaille. Pour les exercer, l’assistant de direction a besoin de certaines compétences. Il doit avoir de bonnes capacités relationnelles et rédactionnelles. La maîtrise du français et de l’anglais est aussi nécessaire.

Ce professionnel doit être très organisé afin de gérer son temps et celui de son responsable. La discrétion est une qualité qui lui est indispensable, car en entreprise, il faut respecter la confidentialité des dossiers traités. En plus de cela, il doit savoir utiliser les outils bureautiques et les nouvelles technologies de l’informatique.

Il est possible de devenir assistant de direction en faisant un BTS SAM à Paris dans un établissement d’enseignement supérieur. Ce cursus est aussi disponible dans la plupart des grandes villes de France. Par ailleurs, il faut s’assurer que les certificats professionnels que l’école délivre sont reconnus par l’État. Un assistant de direction peut évoluer vers une fonction d’assistant commercial ou de chargé de communication.

Le métier d’office manager

Le métier d’office manager est un peu semblable à celui d’assistant de direction. Il est plus populaire dans le nord de l’Europe qu’en France. L’office manager est souvent employé dans les petites structures telles que les PME ou les TPE. Dans l’entreprise, il est directement lié au directeur général et a de nombreuses missions. Il a en charge la gestion de l’agenda, de la trésorerie et des services généraux.

Il peut également superviser le travail des assistants de directions et des secrétaires ou les former. Il organise les réunions et d’autres événements de l’entreprise. L’office manager est par ailleurs chargé de suivre les budgets et de superviser les flux d’informations. Dans certaines sociétés, on peut lui confier le recrutement du personnel. Un assistant de direction ayant de nombreuses années d’expérience peut devenir un office manager.

Ce professionnel peut également opérer en free-lance. En matière de compétences, il doit être polyvalent, autonome, discret et avoir le sens des priorités. Il faut qu’il maîtrise le français, l’anglais, les outils bureautiques et les logiciels de planning.

Devenir assistant de ressources humaines

L’assistant de ressources humaines (RH) travaille sous la responsabilité du chef de service RH de la société. Il établit les documents concernant le personnel. Il peut s’agir :

  • des fiches de paie,
  • des contrats de travail,
  • des déclarations des travailleurs.

L’assistant de ressources humaines est l’intermédiaire entre son service et les partenaires de l’entreprise. Dans les petites sociétés, il peut avoir des fonctions plus importantes telles que le recrutement et la formation du personnel.

Il peut aussi gérer l’évolution de leurs carrières ou des salaires. Ses compétences sont sollicitées dans quasiment tous les types d’entreprises. Ces professionnels sont également recrutés dans l’armée pour s’occuper de l’administration du personnel militaire. Cela peut se faire au niveau local, régional ou central.

Les sous-officiers portent le titre d’assistant RH et les officiers sont des spécialistes RH. Un assistant ayant plusieurs années d’expérience peut évoluer vers des postes de responsable de paie, de responsable des ressources humaines ou de responsable de formation.

L’assistant comptabilité

L’assistant comptable est un professionnel qui intervient dans les sociétés, les services administratifs et les cabinets de comptabilité. Il est supervisé par un supérieur hiérarchique qui peut être le comptable, le responsable financier ou administratif. Son travail consiste à enregistrer les données financières de l’entreprise ou de l’administration dans laquelle il se trouve.

Cet agent assure le suivi des factures, la relance des impayés ainsi que la vérification des entrées et sorties d’argent. C’est lui qui est chargé des opérations de saisie et de manipulation des logiciels pour l’élaboration de la comptabilité des fournisseurs, des clients et la comptabilité bancaire. On peut aussi lui confier les ordres de virements et la tenue des livres de compte de l’entreprise. Il réalise un suivi de trésorerie et établit les bulletins de paie, les déclarations fiscales ou sociales.

Un assistant comptable doit être organisé, autonome, curieux, dynamique et honnête. Il doit avoir de la rigueur et un sens de responsabilités très poussé. En plus de ces qualités, l’assistant comptable doit avoir certaines compétences techniques. Il faut qu’il maîtrise le pack Office, les outils informatiques, les logiciels de paie et de comptabilité, les calculs et certaines langues étrangères. Avoir quelques connaissances juridiques est un atout majeur pour exercer ce métier.

(113 lectures)

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.