Comment faire une demande d’acompte sur salaire ?

Vous ne savez pas comment faire une demande d’acompte sur salaire ? Vous avez besoin d’informations sur la démarche administrative à entreprendre, et sur ses modalités ? Nous avons réuni quelques informations à ce sujet, pour que vous puissiez adopter la meilleure approche.

Acompte sur salaire : c’est quoi, exactement ?

On ne doit pas confondre un acompte sur salaire et une avance sur salaire. Il s’agit de deux démarches administratives distinctes, même si elles ont quelques points communs.

En effet :

Une avance sur salaire consiste davantage en un « geste » fait par l’employeur. En effet, il n’est pas dans l’obligation légale de vous verser une somme rétributrice avant la date de paie. Mais surtout : avant que vous ayez effectué les heures de service.


UN EXEMPLE

Imagions que vous vouliez toucher votre salaire du mois dès le 5 novembre, car vous voulez financer vos vacances. Plutôt que de puiser dans vos fonds de placement, vous songez à demander une avance. Cette avance couvre la période du 6 au 30 novembre. Ce sont des jours « anticipés ».

Un acompte sur salaire, en revanche, porte sur le travail déjà effectué. Là, la personne qui vous emploie n’a en principe pas le choix, à hauteur d’une fois par mois.


UN EXEMPLE

Nous sommes le 15 novembre. Vous voulez anticiper vos achats de Noël. Vous avez déjà travaillé durant les premiers jours du mois. Dans ce cas, vous pouvez demander un acompte. Mais attention : si vous réitérez votre demande le 22 novembre, l’employeur n’est pas tenu d’accepter.

Maintenant que cette distinction est plus claire, voici comment vous pouvez demander un acompte. Il est important d’être bien renseigné, pour connaître au mieux vos droits et vos devoirs.

Comment faire une demande d’acompte sur salaire ?

Il est important d’anticiper autant que possible votre demande d’acompte sur salaire. Organisez bien votre démarche pour qu’elle se déroule dans les meilleures conditions.


Voici les étapes que nous vous suggérons de suivre :

1. Quelques questions à se poser en préambule, avant de lancer la procédure

Un acompte sur salaire est alléchant. Il permet d’accéder plus vite à une certaine somme. Mais cela peut aussi s’avérer piégeux. Il est donc important de se poser les questions suivantes :

1. Mon budget est-il suffisamment bien organisé pour que je ne manque pas de liquidité dans quelques semaines ? En effet, tout l’argent que vous demanderez en acompte ne vous sera pas versé à la fin du mois, forcément. Pensez à considérer tous les frais fixes avec lesquels vous devez composer.

2. Ai-je vraiment besoin de cet acompte ? Mieux vaut réserver ce type de demandes pour des occasions particulières. Cela vous épargnera des démarches administratives inutiles. Et cela rend la planification de vos finances plus faciles.

2. Quelle est la procédure pour faire une demande d’acompte ?

Si vous souhaitez toujours obtenir une partie de votre salaire à l’avance, sachez qu’évidemment, la demande d’acompte se fait auprès de l’employeur.

Selon la nature des relations que vous entretenez, une requête orale peut suffire. Mais pour cadrer légalement la requête, nous vous conseillons de la formaliser via un courrier. Il peut s’agir d’un papier directement remis au service RH, aussi.

La lettre contiendra toutes les informations pertinentes. Faites-y figurer le montant correspondant à l’acompte et n’oubliez pas de signer.

À NOTER

Dans cet article, il est expliqué comment calculer la somme que vous êtes en droit de réclamer. N’hésitez donc pas à vous y référer. En effet, une erreur de calcul pourrait compromettre le succès de l’opération, dans certains cas du moins.

Selon la structure de votre entreprise, vous pouvez demander à un(e) comptable de vous aider. Ils ont généralement une vue d’ensemble de votre profil salarial. Ils en connaissent les subtilités.

3. Mon employeur refuse de m’accorder l’acompte. Que puis-je faire ?

Comme nous l’expliquions plus haut, normalement, un employeur ne peut pas refuser une demande d’acompte. Mais avant de monter au créneau, vous devez savoir que…

  • Cette requête n’est possible qu’à partir du 15e jour dans le mois. Avant, la validation dépend de la politique interne.
  • Nul n’est censé ignorer la loi… mais en réalité, personne ne la connaît par cœur !  N’hésitez pas à consulter le code civil en ligne. Ainsi, vous pourrez vérifier la légitimité de votre demande, et ouvrir un dialogue serein.

L’acompte sur salaire : quelles alternatives ?

L’acompte sur salaire n’est qu’un moyen parmi d’autres pour effectuer certains achats plus tôt ou financer rapidement un projet.

Si la démarche vous semble inadaptée à votre structure, que vous préférez régler ça autrement, n’hésitez pas à formuler une demande de crédit auprès de Finfrog, vous pourrez demander une somme d’argent en cours de mois auprès de leur service. Cette action est semblable au fait de demander un acompte sur salaire, et aucun justificatif papier ne vous sera demandé.

Réactifs, flexibles, ils sauront vous guider dans l’acquisition d’un crédit. Cela présente plusieurs avantages :

  • Vous n’impliquez pas votre entreprise – et plus largement votre employeur – dans le processus.
  • Traiter ce genre de demandes, c’est notre spécialité. Les démarches sont donc simplifiées, et entièrement numérisées. Par ailleurs, pour les petits montants, aucun justificatif ne vous sera demandé.
  • Sous réserve de nos conditions, vous pouvez imaginer un montant supérieur à la somme de votre acompte.

Demander un acompte sur salaire : que faut-il retenir ?

Tout d’abord, gardez bien à l’esprit que demander un acompte sur salaire est une possibilité. Si vous souhaitez vous engager dans le processus, n’ayez pas peur d’essuyer un refus. Il vous suffit de connaître les principes que nous venons de présenter, et de vous montrer rigoureux/rigoureuse.

Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas le distinguo avec l’avance sur salaire, qui tombe sous un autre cadre légal. Il serait dommage que cette confusion envenime votre relation avec la hiérarchie.

Aussi, assurez-vous d’être conscient(e) des raisons qui vous poussent dans cette direction. Il reste important de bien gérer ses dépenses, de faire un calcul prenant en compte le court, moyen et long terme.

Dans tous les cas, si vous cherchez une solution rapide et fiable qui n’ait pas de lien direct avec votre travail, nous sommes à votre disposition.

 

 

(18 lectures)

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *