Que faut-il savoir pour devenir baby-sitter ?

Vous avez un amour profond pour les enfants, et il vous plaît de vous en occuper soit comme un job à temps plein, soit à temps partiel. Le travail de baby-sitter serait idéal pour vous dans ce cas. Cependant, avant de vous lancer, il est important que vous sachiez comment vous y prendre, et quelles démarches mener. Vous voulez en savoir davantage sur la procédure pour devenir baby-sitter ? Nous vous expliquons le nécessaire ici.

Le rôle d’un baby-sitter

Le travail de baby-sitting nécessite assez de rigueur personnelle. Ce travail consiste à s’occuper des enfants dans la maison de leurs géniteurs, en assurant leur protection et leur bien-être pendant que leurs parents sont absents. Il peut s’agir d’un travail que vous pourrez faire les soirs ou les week-ends.

En qualité de baby-sitter, l’une de vos attributions est d’accompagner les enfants à l’école. Cette activité est encadrée et réglementée. Vous pourrez alors commencer par exercer ce travail à partir de 16 ans. Contrairement à certaines activités qui exigent la majorité, le job de babysitter n’est pas exigeant sur la question de l’âge.

Dans votre rôle de baby-sitter, vous avez le devoir de proposer un cadre à la fois stimulant et rassurant pour les enfants que vous serez amené à garder. Au domicile des parents, quelques tâches seront les vôtres. Au titre de celles-ci, on peut citer :

  • l’assistance des enfants pour leur apprendre à être autonomes ;
  • la préparation de nourritures équilibrées et saines ;
  • la proposition d’activités et jeux pour stimuler l’intelligence des enfants.

Tout comme l’assistance maternelle, le travail de baby-sitting doit contribuer à l’accompagnement des enfants dans leur développement émotionnel, affectif et moteur.

Les qualités pour être un baby-sitter

Quelques qualités sont nécessaires pour travailler en tant que baby-sitter.

L’amour pour les enfants et la disponibilité

La première qualité pour exceller dans le travail du baby-sitting, c’est d’avoir un amour inconditionnel pour les enfants. Cet amour les aide à développer leur éveil. La disponibilité est aussi un critère important pour prendre en charge la garde de ces petits anges en soirée comme en journée. En dépit de ces deux qualités citées plus haut, votre travail de baby-sitter exige la patience, la discrétion et aussi le respect des enfants et de leurs parents.

La pédagogie et la ponctualité

Vous serez amené à apprendre à l’enfant le respect des règles et principes établis par ses géniteurs. Pour cela, il est important que vous ayez une maîtrise parfaite de vos émotions. La pédagogie vous servira à les aider à faire leurs devoirs.

Par ailleurs, la ponctualité, cette qualité intrinsèque au job de baby-sitter est nécessaire pour gagner la confiance des parents. D’autant plus que vos missions consisteront à aller chercher les enfants à l’école, les assister dans leurs différentes activités préscolaires et veiller sur eux, vous devez être exemplaire.

La maîtrise de la psychologie de l’enfant

En outre, il vous sera nécessaire de proposer aux enfants des jeux en adéquation avec leur âge. Pour apprendre aux enfants comment ils doivent prendre leur douche, s’habiller et faire les devoirs, vous devez être bien préparé. Il est aussi important que vous sachiez comment fonctionne le développement des enfants, afin de proposer des activités adaptées à leur niveau.

De plus, il est nécessaire que vous vous y connaissiez en sécurité domestique, en techniques d’éveil et en gestes de premiers secours. Vous devez aussi maîtriser les rudiments de la psychologie de l’enfant.

Les formations pour être baby-sitter

Il est vrai qu’aucun diplôme n’est exigé pour travailler comme baby-sitter. Néanmoins, lorsque vous suivez une formation, les parents sont beaucoup plus rassurés et vous trouverez du travail facilement lors des vacances scolaires. Par exemple, si vous aimez les petits enfants ou si vous souhaitez accompagner les enfants qui ont un handicap, une formation est nécessaire.

Pour le compte des enfants qui ont entre 0 et 3 ans, le CAP et le AEPE sont nécessaires pour exercer le métier. Cette formation tient compte aussi des enfants qui souffrent d’un handicap. La formation qui débouche sur l’obtention du CAP vous prépare pour travailler à temps plein ou en alternance. Avec cette formation, vous aurez la maîtrise de l’accueil et de la garde des petits anges qui n’ont pas encore 6 ans.

Vous avez la possibilité de décrocher ce diplôme en 3 ans maximum. Une fois le certificat en poche, vous pouvez postuler pour des postes de baby-sitting dans les écoles maternelles ou créer votre agence de garde d’enfants. Grâce à ce diplôme, vous pourrez proposer vos services dans les crèches et dans les maisons. Par ailleurs, vous pourrez aussi devenir animateur dans les centres de vacances.

(71 lectures)

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *