Les différents livrets d’épargne à votre disposition

Les livrets d’épargne sont des solutions de placement d’argent très plébiscitées par les Français. Ils donnent la possibilité d’épargner afin de pouvoir faire face aux éventuels problèmes financiers ou tout simplement pour se garantir un avenir serein. Pourquoi ouvrir un livret d’épargne en ligne ? Quels sont les différents produits d’épargne à votre disposition ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur cette solution de placement.

Pourquoi ouvrir un livret d’épargne en ligne ?

L’avantage principal des livrets d’épargne en ligne est leur coût qui est en général très bas. Alors que les banques classiques facturent des frais de tenue de compte et de clôture, les offres en ligne sont souvent gratuites. De plus, ces dernières garantissent une gestion simple et plus rapide sans aucuns frais. Un livret d’épargne en ligne peut être ouvert facilement sans l’intervention d’un conseiller, contrairement à un service d’épargne traditionnel.

Toutes les procédures sont effectuées directement à distance depuis le site de la banque. Toute personne ayant le souhait d’ouvrir un livret d’épargne peut le faire via une application bancaire en ligne, rapide et très ergonomique. Cela donne la possibilité de réaliser plus facilement les démarches d’ouverture sans devoir passer par un site internet. De plus, il est possible de bénéficier d’un taux de rémunération très intéressant.

Selon la banque choisie, le montant minimum d’ouverture d’un livret d’épargne peut être de 50 euros et le plafond de versement maximum de 10 millions d’euros. Le titulaire peut également bénéficier de la garantie du FGDR. Le fonds de garantie des dépôts et de résolution a pour but de protéger et d’indemniser les clients d’un établissement bancaire lorsque ce dernier fait faillite. Le FGDR indemnise les dépôts jusqu’à 100 000 € par client et par banque. Cette garantie peut couvrir les particuliers (majeurs et mineurs), les entreprises, les associations et tout autre groupement professionnel.

Quels sont les types de livrets d’épargne en ligne ?

Il existe deux grands types de livrets d’épargne en ligne, à savoir les placements réglementés et ceux non réglementés. Les premiers correspondent aux produits de placement qui relèvent des conditions strictement définies par la loi. Il s’agit notamment du livret A, du livret de développement durable et solidaire (LDDS) ou du livret d’épargne populaire (LEP) qui sont régis par la réglementation. Leurs taux d’intérêt ne sont pas libres, mais sont définis par l’administration.

Les seconds (livrets d’épargne non réglementés) proposent en revanche des conditions fixées par les établissements bancaires eux-mêmes. Ces banques sont libres de proposer des placements avec des exigences d’accès et un taux de rémunération qui leur sont spécifiques. Les rendements sont soumis aux prélèvements sociaux et sont imposables. Les plafonds de dépôt peuvent être plus élevés, certaines offres sont même illimitées.

Les produits d’épargne non réglementés sont parfois plus bénéfiques. Ils peuvent en effet offrir un taux de rémunération plus faible que celui des livrets classiques, même avec une fiscalité plus élevée que ces derniers. Les livrets d’épargne non réglementés sont pour la plupart réservés aux personnes qui ont déjà atteint les plafonds des livrets réglementés (Livret A, LDDS et LEP).

Les meilleurs placements pour les retraités

Les régimes de retraite obligatoires sont en général insuffisants. Ils n’arrivent pas à répondre à tous les besoins des retraités. Les placements à long terme apparaissent par conséquent comme les meilleures options pour garantir une retraite confortable.

Le plan d’épargne retraite (PER), pour bien préparer la retraite

Pour anticiper et préparer au mieux la retraite, le plan d’épargne retraite (PER) est la solution idéale. Il permet de se constituer un capital tout en diminuant ses impôts. Né de la loi pacte du 22 mai 2019, le PER vient remplacer tous les anciens contrats d’épargne retraite. Il s’agit notamment du plan d’épargne retraite populaire (PERP), du plan d’épargne pour la retraite collective (PERCO), des contrats Madelin…

Contrairement à ces derniers qui ne proposaient qu’une sortie en rente viagère, le PER offre la possibilité aux épargnants de choisir la rente et le capital. Le plan d’épargne retraite reste un produit bloqué. C’est-à-dire que l’épargnant cotise sans pouvoir disposer de son épargne jusqu’à son départ à la retraite. Le déblocage anticipé des fonds est néanmoins possible, souvent pour l’acquisition d’une résidence principale. Le plan d’épargne retraite permet à l’épargnant de conserver son avantage fiscal. Il a ainsi la possibilité de déduire ses versements de son revenu imposable. Cet avantage est spécifique au PER, car il n’est offert par aucun autre placement.

L’Assurance vie

Alors que le PER est conçu pour aider les épargnants à préparer leur retraite, l’assurance vie vise quant à elle à les couvrir des aléas et risques de la vie en général. Le plus grand avantage de cette dernière concerne sa polyvalence. Cette solution peut permettre à l’assuré de faire fructifier son épargne, de protéger ses proches en cas de décès, de se constituer un patrimoine ou de préparer sa retraite. De plus, l’argent versé sur un contrat d’assurance vie n’est pas bloqué, l’assuré peut donc effectuer des retraits de façon partielle. C’est pourquoi certaines personnes préfèrent souscrire cette assurance plutôt que le plan d’épargne retraite.

Quel livret d’épargne pour les étudiants ?

Les étudiants font partie des personnes les plus exposées aux imprévus financiers. C’est pourquoi il est davantage conseillé pour ces derniers d’ouvrir un livret d’épargne. Cela leur permet d’épargner afin de pouvoir gérer certains problèmes financiers qui peuvent survenir à tout moment. Les livrets d’épargne destinés aux jeunes sont plus accessibles. C’est notamment le cas du livret jeune créé en 1996 dans l’objectif de permettre aux adolescents d’avoir accès à leur propre épargne. Il est principalement réservé aux jeunes âgés de 12 à 25 ans. Les adolescents de moins de 16 ans doivent néanmoins présenter une preuve d’autorisation parentale avant d’ouvrir ce livret.

Il n’y a pas de frais d’ouverture à payer ni de frais de gestion de compte. Un étudiant qui dispose déjà d’un livret jeune n’est pas autorisé à en ouvrir un autre. La durée de ce produit d’épargne dépend de l’âge auquel l’étudiant l’a souscrit. Le livret jeune se présente un peu comme le livret A, mais il offre souvent des conditions de rémunération plus avantageuses que ce dernier. Ce dispositif d’épargne est proposé par beaucoup d’établissements bancaires. Généralement, le versement minimum sur un livret jeune est de 10 euros et le montant maximum autorisé est de 1600 euros.

En revanche, cela peut légèrement varier d’une banque à une autre. Les épargnants peuvent effectuer des retraits à tout moment sans payer d’impôts sur les intérêts perçus. Le livret jeune doit être fermé au plus tard le 31 décembre du 25e anniversaire de l’étudiant. Par ailleurs, l’ouverture d’un livret d’épargne populaire (LEP) peut être une meilleure option pour les étudiants. C’est le cas par exemple lorsque le plafond des versements sur le livret jeune est atteint et que l’étudiant n’est plus rattaché au foyer fiscal de ses parents. Il y a d’autres livrets d’épargne qui peuvent être bénéfiques pour les jeunes tels que le livret A.

Les produits d’épargne favorables aux autoentrepreneurs

Un autoentrepreneur peut financer son projet d’entreprise avec son épargne personnelle. Il y a également certains produits d’épargne dont il peut bénéficier. Le livret d’épargne entreprise (LEE) est par exemple l’un des produits financiers les plus bénéfiques pour les autoentrepreneurs. Il leur permet de financer leur projet de création ou de reprise d’entreprise, peu importe la forme juridique et le domaine d’activité. Avec le LEE, les titulaires épargnent pendant quelques années pour obtenir, lors de la réalisation de leur projet, un prêt à un taux préférentiel.

Toute personne physique peut ouvrir un livret d’épargne entreprise, dans la limite d’un livret par foyer fiscal. Le LEE peut par ailleurs financer des projets comme l’acquisition d’immobilisations corporelles et incorporelles des entreprises créées ou reprises depuis moins de 5 ans. Le plan d’épargne entreprise (PEE) est aussi une excellente solution pour les autoentrepreneurs qui sont des salariés dans une entreprise. Il leur permet de financer leurs projets personnels. En effet, le PEE peut permettre à un salarié d’acquérir un véhicule d’investissement dans de bonnes conditions fiscales.

(121 lectures)

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.