Investir dans les forêts : est-ce une bonne idée ?

Dans le sillon de la transition énergétique, la tendance est aux engagements écologiques. Investir dans les forêts fait justement partie des dispositifs à disposition lorsqu’on souhaite apporter une touche de vert à son portefeuille. Mais est-ce une bonne idée ? Peut-on vraiment en tirer des bénéfices ? Quels sont les avantages et les inconvénients que représente ce type de placement ? Est-il seulement question de miser sur la valeur du papier ?

Faisons le point sur toutes ces questions de manière synthétique. Découvrez les opportunités qui se dessinent dans le domaine… en prenant conscience des limites impliquées.

Comme pour toute opération sur les marchés financiers, il y a des risques à considérer. Sont-ils particulièrement importants lorsqu’on s’engage dans l’investissement forestier ? Il est temps d’approfondir la question.

Investir dans les forêts : qu’est-ce que ça veut dire ?

Quand on évoque l’investissement dans les forêts, le papier vient rapidement à l’esprit. Bien que son utilisation ait diminué avec l’avènement du numérique, il reste essentiel au fonctionnement d’une société.

Il s’agit alors de soutenir l’industrie papetière, en se focalisant sur les ressources forestières. Une partie des arbres étant assignée, cultivée à cette fin, l’on peut espérer un certain rendement, tout en protégeant l’environnement.

Cela peut sembler paradoxal. Comment espérer la préservation de ces végétaux… alors qu’il faut les couper pour en extraire un matériau ?

On peut ici mettre le doigt sur une nuance importante. Il n’est pas facile d’investir dans un lopin de forêt, alors une des solutions consiste à investir dans des fonds forestiers disponibles sur althos-invest.com.

Avec cette dernière vous pourrez financer (de manière plus ou moins prononcée, selon les sommes engagées) une gestion durable des hectares concernés.

Précisons qu’en plus du papier, plusieurs autres objets d’investissement existent pour les territoires boisés. On peut citer…

  • Le jeu des crédits carbone et des services écosystémiques laissent envisager des sources de revenus diversifiées.
  •  Le développement des systèmes de chauffage durables (notamment via la technologie biomasse). Les ressources forestières jouent là un rôle très important.
  • La création, l’expansion d’un système de production diversifié, notamment dans le secteur de la sylviculture.

Bien sûr, tout cela n’a rien d’exhaustif. Il y aurait beaucoup d’autres pistes à explorer. Ce qu’il faut maintenant se demander, c’est dans quelle mesure ce type d’investissement peut vous intéresser. Et surtout… vous profiter.

Investissement dans les forêts : une bonne idée… pour les plus chevronnés

Il y a plusieurs raisons de considérer l’investissement forestier comme un choix intéressant. On peut citer, par exemple, la manière dont le bois résiste (dans une certaine mesure) aux périodes d’inflations. Ou encore l’attractivité liée à la protection de l’environnement ; les investisseurs en profitant pour marquer leur engagement.

Cela étant dit, ce genre de placement ne convient pas aux débutants. À moins d’opter pour une gestion pleinement pilotée, il faut s’attendre à une certaine complexité. Le nombre d’acteurs dans l’équation se révèle vertigineux. Producteurs, organismes locaux ou internationaux… il est difficile d’improviser.

Tout ce qui concerne la stratégie d’achat et de revente exige aussi un niveau de connaissance élevé. Vous pourriez passer à côté de vraies opportunités, par manque d’expérience ou de recul.

Dans tous les cas, il faut le rappeler : il n’existe pas de technique miracle. Certaines mines d’or peuvent devenir des puits sans fond. C’est aussi vrai dans le contexte des forêts : une catastrophe naturelle, et vos produits financier pourraient prendre l’eau…

Répartissez bien la somme que vous êtes prêt(e) à risquer. Formez-vous à la Bourse et au trading. Une démarche raisonnée vaut toujours mieux qu’une tentative hasardeuse. Surtout lorsque notre chère nature est impliquée 😉.

(8 lectures)

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 − 6 =