LEP, Livret A et Plan Épargne retraite : les placements les plus réputés

Le placement financier est une valeur sûre pour se constituer une épargne et la faire fructifier sur le court ou le long terme. Il permet de disposer d’argent pour assurer le financement des différents projets. Bien choisi, il peut garantir la retraite ou réduire le montant de l’impôt sur le revenu. De nombreux types de placement peuvent être envisagés sur le marché, mais certains séduisent plus que d’autres. Quels sont alors les 3 placements préférés des Français ? Comment fonctionnent-ils et quels sont leurs avantages ? Tour d’horizon sur le sujet !

Le livret d’épargne populaire, très apprécié des Français

Le livret d’épargne populaire ou LEP est un placement très apprécié des Français. Il s’agit d’un placement à taux très attractif, accessible sous quelques conditions. Il suffit d’être majeur, d’être fiscalement domicilié en France et d’avoir un revenu fiscal n’excédant pas les plafonds imposés selon le lieu de résidence.

Un minimum de 30 € est imposé pour le premier versement à l’ouverture du livret, contre 10 € pour les versements suivants. L’alimentation de ce dernier peut se faire aussi bien par chèque que par virement ou en espèces auprès d’un guichet. Les retraits sont autorisés tant que le solde reste positif. Il est possible de disposer d’une carte bancaire. Cette liberté fait d’ailleurs partie des principaux avantages de ce placement.

Ce placement est très rémunérateur, car le taux des intérêts atteint les 6 %, pour un montant maximal de 7 700 €. En outre, les intérêts ne sont soumis ni à l’impôt sur le revenu ni aux prélèvements sociaux.

Le LEP allie donc sécurité et rentabilité. Il est un choix judicieux pour faire grimper son épargne. Il suffit de contacter un organisme bancaire pour en apprendre davantage sur le livret d’épargne populaire et obtenir plus d’informations.

Le livret A, une épargne bien française

Le livret A attire aussi de nombreux Français. Il s’agit d’un placement dont le fonctionnement et les conditions sont déterminés par l’État. Les fonds de ces livrets sont utilisés pour le financement de renouvellement urbain et de logement social.

Ce placement est accessible à tous les particuliers, majeurs ou non. Autrefois réservé aux clients de la Banque Postale, le Crédit Mutuel et la Caisse d’épargne, il est désormais proposé par tous les organismes bancaires, dont les banques en ligne.

Le retrait d’argent sur le livret est autorisé à partir de 16 ans, en veillant à ce que le compte ne devienne pas débiteur. Le livret A est exonéré d’impôt sur le revenu et des prélèvements sociaux. Il permet de bénéficier d’un taux d’intérêt annuel de 3 %, avec un plafond défini à 22 950 € pour les particuliers et à 76 500 € pour les associations.

Le calcul des intérêts est réalisé le 1er et le 16 de chaque mois. L’ensemble de ces intérêts s’ajoute au capital le 31 décembre.

Le plan épargne retraite

Comme son nom l’indique, le plan épargne retraite ou PER est un placement sur le long terme, pour la préparation de sa retraite. Il est lié à des avantages fiscaux non négligeables, ce qui explique l’engouement des Français pour ce placement financier. Ce produit financier est accessible à tous, sans condition d’âge ni de situation professionnelle.

L’épargne est bloquée jusqu’à la cessation d’activité sauf en cas d’anticipation de déblocage (décès, acquisition d’une résidence principale, surendettement…). Mis en place depuis 2019 pour remplacer tous les placements retraite, il se distingue par sa souplesse. Il est possible d’en sortir en capital ou en rente viagère, selon les besoins du client.

Trois compartiments de ce produit doivent être distingués, selon le type de versement, notamment :

  • le PER individuel destiné à tous les particuliers qui souhaitent réaliser des versements pour épargner,
  • le PER collectif, souscrit par les salariés pour une épargne salariale,
  • le PER obligatoire pour tous les salariés.

Dans le premier cas, les montants versés sur le plan épargne retraite sont déduits au revenu imposable. Le revenu global déclaré va donc diminuer. Cependant, le régime fiscal appliqué sur la rente ou le capital lors du déblocage varie selon que les versements volontaires ont été déduits des revenus imposables ou non.

En somme, de nombreux types de placements peuvent être envisagés selon son projet et ses objectifs. Toutefois, ceux cités précédemment sont les plus prisés par les Français. Pour faire le meilleur choix, il n’y a rien de tel que de comparer minutieusement les offres proposées sur le marché. Prendre contact avec les banques est la solution par excellence pour y parvenir. Il est important de s’intéresser aux avantages et inconvénients de chaque placement avant de faire son choix. Grâce au meilleur placement, les particuliers peuvent faire grimper leur capital en toute sécurité, sans prise de risques.

(31 lectures)

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − 11 =