MaPrimeRénov’: avec un devis signé, comment ça marche ?

Certains internautes se demandent comment ça marche lorsque l’on veut bénéficier de MaPrimeRénov’ alors que le devis a déjà été signé. Est-ce trop tard ? Y a-t-il encore des possibilités ?

Ces inquiétudes sont légitimes. Les travaux de rénovation s’avèrent parfois conséquents. Une aide financière n’est alors pas de refus !

À travers ce petit guide, nous répondons à vos questions sur le sujet de manière complète.

MaPrimeRénov’ : c’est quoi, exactement ?

Parmi les principaux enjeux sociaux-économiques de ce XVIe siècle, il y a évidemment la question climatique.

Les gouvernements européens se sont engagés à favoriser la transition énergétique. Autrement dit, à favoriser l’économie verte. Cela couvre de nombreux domaines.

En ce qui concerne l’immobilier, il s’agit de moderniser les infrastructures désuètes. Certains systèmes de chauffage, par exemple, ne satisfont plus aux exigences du développement durable. Les chaudières à mazout vont petit à petit disparaître. Non seulement elles consomment des énergies fossiles… mais leur fonctionnement s’avère aussi très énergivore.

Le problème, c’est que tous les propriétaires n’ont pas les moyens de s’offrir une pompe à chaleur air/eauflambant neuve. Ces dispositifs, certes écologiques, supposent un investissement certain. Sans une aide financière du gouvernement, il devient difficile, voire impossible de procéder à une rénovation énergétique.

C’est pourquoi MaPrimeRénov’ existe. Maintenant que nous avons posé ces bases, découvrez tout ce qui concerne le processus d’attribution. Pour commencer, on vous dit ce qu’il faut savoir sur la procédure classique.

Bénéficier de MaPrimeRénov’ : comment il faudrait procéder, par rapport à la signature du devis ?

En principe, évidemment, il est mieux de tout organiser en amont.

  • Comme vous le savez sans doute, seule une entreprise RGE peut prendre les travaux en charge. Derrière cet acronyme se cache le label « Reconnu garant de l’environnement ». Par ce biais, le gouvernement veille à ce que les prestataires respectent les principes de la transition écologique.  
  • En tant que propriétaire, vous devez donc scrupuleusement vérifier le statut de la société qui officiera sur votre chantier.
  • Ensuite, et ensuite seulement, vous pourrez demander un devis.
  • Mais attention : ce devis ne devrait pas être signé immédiatement. Il s’agit de le consulter puis de le téléverser (ou « uploader », pour les anglophiles) sur le site suivant : https://maprimerenov.gouv.fr.
  • Les autorités compétentes analysent alors votre éligibilité à la prime.
  • Une fois que vous avez un retour, vous pouvez procéder à la signature du devis.

Mais l’on ne connaît pas toujours les obligations en vigueur. Malgré l’adage « nul n’est censé ignorer la loi », on peut passer à côté de certaines dispositions.

Imaginons que vous ayez déjà signé le devis. Cela veut-il dire que MaPrimeRénov’ est à oublier ? Voici notre réponse sur ce sujet d’une actualité brûlante.

MaPrimeRénov’ : ce qui se passe lorsqu’on a déjà signé le devis

En réalité, il convient de distinguer deux situations :

  • Vous et le prestataire avez signé le devis, mais les travaux ne sont encore qu’un projet.
  • Les travaux de rénovation ont déjà commencé.

Si vous êtes dans le premier cas, vous pouvez encore prétendre à la rénovation. En effet, certains propriétaires vont jusqu’à transmettre le devis signé à l’organisme de vérification.

En revanche, si le chantier est en cours… vous ne pouvez pas bénéficier de Ma Prime Rénov’.

Cette mesure peut sembler radicale. Et dans un certain sens, elle l’est. Toutefois, il s’agit de fixer un cadre clair pour les aides financières. Sans ces garde-fous, la participation aux coûts deviendrait un véritable casse-tête pour les autorités fiscales.

Dès lors, il est primordial d’anticiper toutes les démarches. À notre connaissance, il n’existe aucune exception.

MaPrimeRénov et la signature du devis : notre bilan

Les dispositifs d’aide financière proposés par l’État offrent de belles opportunités. Toutefois, les instances décisionnaires établissent certes règles en amont, pour juguler les débordements.

Si vous ne respectez pas les règles en question, cela risque de compromettre votre éligibilité. En l’occurrence, ne commencez jamais les travaux de rénovation énergétiques avant d’avoir complété le processus complet des demandes d’aide.

En suivant scrupuleusement les démarches, vous pourrez moderniser vos infrastructures en toute sérénité. Autrement dit, ménager votre budget, évidemment !

 

 

(122 lectures)

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *