Est-il obligatoire de porter un casque en trottinette électrique ?

rottinette élégante, performante, endurante ou confortable, les fabricants ne cessent d’innover pour séduire les trotinettistes. Il existe aujourd’hui des engins pouvant dépasser la vitesse de 65 kilomètres à l’heure. Dans ces conditions, les risques d’accident sont plus élevés et la trottinette ne saurait être considérée comme un mode de déplacement sans risque.

Pour la sécurité de tous, l’utilisation de cet engin est soumise à une réglementation stricte. Qu’en est-il du fait de porter un casque en trottinette électrique. Est- ce une obligation ?

Porter un casque en trottinette électrique : quelle est la réglementation ?

La trottinette électrique fait partie des engins de déplacement personnel motorisés. Elle obéit à certaines règles de circulation et à certaines obligations qu’il est important de savoir.

Règles générales de circulation des trottinettes électroniques

Contrairement à une trottinette classique, la circulation en trottinette électrique est soumise au code de la route. Elle ne doit pas dépasser 25 km/h sur la voie publique et en principe, elle ne doit pas rouler sur les trottoirs sauf autorisation municipale. En agglomération, elle peut circuler sur les pistes cyclables, les aires piétonnes, les routes limitées à 50km/h.

Hors agglomération, porter un casque en trottinette électrique est une obligation et celle-ci ne doit circuler que sur les pistes cyclables et les voies vertes. En tant que véhicule individuel, la trottinette électrique ne doit pas transporter deux personnes car cela augmenterait les risques d’accident. Elle est interdite aux enfants de moins de 12 ans. Elle doit être munie de certains équipements obligatoires. Il s’agit notamment des feux avant et arrière, d’un système de freinage et du klaxon.

Pour circuler de nuit ou par temps de faible visibilité, le port d’un gilet réfléchissant est obligatoire. Il est également recommandé dans ces conditions de porter un casque en trottinette électrique; un modèle réfléchissant vous donnera plus de visibilité.

Par ailleurs, il est obligatoire d’assurer sa trotinette avec plus de 25 km à l’heure. Elle doit être couverte au minimum par une assurance responsabilité civile. Il est également interdit de débrider ce type de véhicule pour dépasser les 25km/h réglementaires en agglomération.

Le non-respect de ces différentes réglementations est passible d’amendes allant de 35 euros à 3750 euros en cas de défaut d’assurance. Bonne nouvelle toutefois, comme pour tout véhicule électrique, cette catégorie de trottinette est considérée est étiquetée écologique. À l’achat ou à la location, elle bénéficie d’un bonus écologique de 200 à 400 euros.

Réglementation concernant le port du casque en trottinette

Si porter un casque en trottinette électrique est obligatoire hors agglomération, elle ne l’est pas du tout pour circuler en agglomération. Mais il est fortement recommandé d’avoir cet équipement.

Porter un casque en trottinette électrique : une nécessité

Certes, la loi n’oblige pas à mettre un casque pour rouler en trottinette électrique en agglomération. Mais être muni de cet équipement de protection est une précaution d’une valeur inestimable. Elle peut en effet sauver la vie, vu la nature souvent grave des accidents de trottinette.

La gravité des accidents en trottinette électrique

Légère et pratique, la trottinette électrique n’en demeure pas moins un véhicule à moteur. Le conducteur de ce type d’engin est particulièrement vulnérable du fait de l’absence d’une carrosserie qui pourrait amortir le choc en cas d’accident.

Porter un casque en trottinette électrique en toutes circonstances est une nécessité à défaut d’être une obligation. En effet, le choc à 25 km/h aurait un impact comparable à une chute de 5 mètres de hauteur. Dans ces conditions, les fractures et luxations sont inévitables. Mais la partie la plus vulnérable du corps dans ces accidents reste la tête qui peut subir des dommages graves et irréversibles.

Porter un casque en trottinette électrique : les avantages

Lorsqu’on roule en trottinette électrique, le port du casque présente divers avantages. Il aide notamment à :

  • se protéger des fractures du crâne : ces accidents occasionnent assez souvent divers dommages. Porter un casque en trottinette électrique permet d’éviter ce genre de traumatismes ou d’en atténuer la gravité.
  • se protéger des lésions cérébrales : plus graves encore que les fractures crâniennes, les atteintes neurologiques peuvent avoir de graves effets irréversibles. Elles peuvent être à l’origine de vertiges, de troubles cognitifs ou moteurs, d’altération des sens, de paralysie faciale définitive pour ne citer que cela.
  • se rendre visible de nuit où lorsque la visibilité est faible : Il vaut mieux prévenir que guérir. Opter pour un casque d’une couleur réfléchissante est un bon moyen de prévention des accidents. Au-delà du fait de porter un casque en trottinette électrique, il est important de prendre diverses autres précautions pour circuler en toute sécurité.

Les précautions complémentaires pour circuler en trottinette électrique

Pour se prémunir des accidents graves de trottinette et des conséquences dramatiques qu’ils peuvent engendrer, certaines règles de prudence sont utiles. Il est important de connaitre et respecter le code de la route ainsi que les obligations d’un trotinettiste. Il faut notamment connaître les limitations de vitesse selon les lieux et les respecter.

Éviter de rouler par temps de pluie où lorsque le sol est glissant ou irrégulier. Ce sont en effet des facteurs accidentogènes. À défaut d’alternative, prendre le soin de porter un casque en trottinette électrique et rouler doucement. Éviter si possible de circuler dans des zones à forte fréquentation. Si la municipalité permet de circuler sur les trottoirs, ne pas dépasser les 6km/h réglementaires.

Par ailleurs, il faut avoir une panoplie plus ou moins complète de protection. Il s’agit notamment, en plus du casque :

  • du gilet jaune réfléchissant obligatoire pour circuler de nuit,
  • des gants,
  • des coudières,
  • et des genouillères.

Voilà, vous en savez maintenant un peu plus sur l’utilisation de la trottinette électrique et de ses équipements!

(35 lectures)

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.