Problèmes d’addiction aux jeux d’argent : que faire ?


Que faire face à une addiction aux jeux d’argent ? Cette question ne devrait pas être abordée à la légère. En effet, tant que la roulette ou le tiercé restent des loisirs, aucun problème ne se pose. Tant qu’il s’agit d’une distraction, d’un passe-temps occasionnel, il n’y a pas de quoi tirer la sonnette d’alarme.

En revanche, une envie frénétique, conduisant à des dépenses répétées… se répercute sur la santé.

Cette affirmation peut sembler étrange. Après tout, une partie de poker n’a jamais tué personne, non ? La réalité se veut plus subtile. Certes, les slots machines n’ont pas directement d’impact physique sur la personne qui s’y adonne.

En revanche, les conséquences potentielles sur la santé mentalesont réelles.Celle ou celui qui souffre de l’addiction se retrouve pris dans une spirale. Mais alors, que faire ? Comment s’en sortir, pour reprendre l’expression consacrée ?

Voici quelques conseils à ce sujet. Ce guide ne remplace pas les conseils d’un spécialiste, mais devrait vous apporter certains repères.

Quels sont les signes d’une addiction aux jeux d’argent ?


Afin d’agir face à une addiction aux jeux d’argent, encore faut-il comprendre comment elle se manifeste. Plusieurs signes existent.

  1. Le plus évidente d’entre eux, c’est l’incapacité à s’arrêter durant une session. Le sentiment que l’on mise presque sans le vouloir. Certains parieurs vont jusqu’à épuiser de manière systématique leur solde avant de retourner à leurs occupations quotidiennes.
  2. Il y a également ces phrases typiques, ces mantras qui reviennent à l’esprit du parieur : « Je n’ai pas le choix, je dois me refaire », ou encore « La prochaine fois, c’est la bonne ».
  3. La détérioration des relations sociales compte parmi les « symptômes ». Par manque de temps, par honte selon les cas, la personne va se couper des autres. Elle va se mettre à mentir. Se distancer, sans donner d’explications tangibles.
  4. Pour finir, un décalage manifeste entre les gains et le retour sur investissement doit conduire à une réflexion. C’est la preuve que le jeu n’est plus « un jeu », comme le dit ce fameux slogan. Il devient alors un… problème, malheureusement.

    Les gouffres pécuniers donnent parfois lieu à des décisions sur le vif, dans la panique. Une nouvelle série de « mauvais numéros » pousse à vendre une partie de ses affaires pour rejouer. À emprunter de l’argent car désormais, il n’est plus possible de perdre. Seulement voilà : le jackpot n’est jamais garanti. Et les algorithmes, les aléas ne se souviennent pas de vos déroutes passées.

Rassurez-vous : la situation n’a rien d’inextricable. De nos jours, il existe plusieurs solutions pour se sortir d’une telle addiction.

Surmonter une addiction aux jeux : plusieurs méthodes à envisager

Voici les pistes d’actionprincipales, selon les préconisations des spécialistes :

  1. Reconnaître ses difficultés, les conscientiser. C’est une première étape saine et porteuse de progrès. Sous-estimer son addiction, voire la dénier, retarde le moment du passage à l’action. Bien que cela soit plus facile à dire qu’à réaliser, cette acceptation est une étape précieuse, charnière du processus.
  2. Contacter un organisme spécialement dédié à l’aide aux joueurs compulsifs. Sur cette page officielle de la Française des jeux, vous trouverez des informations précieuses à cet égard. Un service de référence, SOS Joueurs, peut être contacté. Joueurs Info Services fait aussi partie des structures de soutien et d’accompagnement.
  3. Faire appel à un thérapeute. Si vous bénéficiez déjà d’un suivi médical par un(e) psychiatre et qu’elle/il maîtrise les questions d’addictologie, n’hésitez pas à intégrer cette problématique aux séances. Elle/il pourrait aussi vous orienter vers certain(e)s de ses collègues, le cas échéant.
  4. Songer à de nouvelles activités, épanouissantes et propices à la reconstruction. Le sport, certains loisirs et sorties aident à se focaliser sur d’autres plaisirs. Les jeux ne sont pas proscrits… tant qu’il n’implique pas de pronostics ou de dés à jeter, évidemment.
  5. Faire face à une éventuelle la tentation… sans y céder. Une erreur reviendrait à considérer que tout est résolu dès les premières journées « d’abstinence ». Or le cerveau peut malheureusement se montrer tenace. Si vous ressentez un manque, adressez-vous aux spécialistes qui vous ont aidé jusqu’ici.

Dans tous les cas, il faut tenir compte des sensibilités et des parcours individuels. La solution miracle n’existe pas. La volonté et l’établissement d’objectifs resteront vos meilleurs alliés.

Peut-on se faire bannir des casinos et autres établissements de paris ?

Oui, une auto-interdiction est parfaitement envisageable. Nous vous invitons à suivre ce lien afin d’en apprendre plus à ce sujet.

Prudence, tout de même : à l’ère du numérique, cela ne résout que marginalement le problème. Malheureusement, il existe une myriade d’alternatives en ligne grâce aux VPN, certains ce tournent vers les machines à sous asiatique et autres Pays. Elles sont supposément interdites en France.

Ainsi, ne renoncez pas aux autres initiatives. Pour vaincre une addiction au jeu, il faut avant tout se réconcilier avec ses propres comportements.

Problèmes d’addiction aux jeux de hasard : vous pouvez les surmonter


Il est absolument possible de retrouver une stabilité financière. Les joueuses et les joueurs ne sont pas condamnés à rester dans l’ornière. Cela demande du temps, mais le jeu (un jeu plus sain, en l’occurrence) en vaut la chandelle.

Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas : les paris en ligne, le loto, les machines à sou ne constituent jamais une source de revenus. Les gains importants restent très rares. Même si vous gagnez une grosse somme durant une soirée endiablée… rattrapera-t-elle tout ce que vous avez perdu auparavant ?

Non, les casinos et les prestataires de loterie régulés ne sont pas des arnaques. Toutefois, lors d’une addiction, l’escroquerie… vient de soi-même. Celle ou celui qui ne parvient pas à se contrôler se ment, se trompe, se dupe… jusqu’à ce qu’il prenne les choses en mains.

Si vous avez le sentiment que les jeux de hasard vous font perdre contact avec la réalité, engagez des démarches sans tarder. Malgré les frustrations que vous allez rencontrer… au bout du chemin, vous retrouverez la liberté.

(12 lectures)

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 − quatre =