Acheter un bien immobilier : quels sont les meilleurs conseils pour ne pas se tromper ?

En ce qui concerne l’achat d’une maison, il existe assurément de nombreux conseils à suivre et appliquer. En effet, commettre certaines erreurs dans ce type de projet peut coûter très cher. C’est pour cette raison qu’il convient de se faire guider par des professionnels, ou à défaut, appliquer quelques conseils. Le moment où vous décidez d’acheter ce bien immobilier neuf doit également être choisi avec grand soin. Comment ne plus se tromper ?

1.      Être bien préparé

Vous avez décidé d’acheter une maison, et avez même commencé à vous intéresser au prix au mètre carré La Rochelle. C’est très bien, mais cela ne garantit pas la réussite de l’opération. Un achat de ce type se prépare dans les moindres détails, et en ne laissant rien au hasard. Vos motivations à devenir propriétaire et déménager comptent énormément. Pour de nombreuses personnes, il s’agit de :

  • Préparer la retraite ;
  • Se sentir plus à l’aise dans son domicile ;
  • Avoir la sécurité du logement ;
  • Etc. 

Sans être un minimum préparé, vous risquez de visiter sans fin des appartements et maisons. En plus d’avoir du mal à prendre une décision, vous ne ferez que perdre votre temps. Une bonne préparation en amont vous évite tout cela.

2.      Faire une bonne étude de marché

Une fois que vous avez appliqué le précédent conseil, il faudra aller à la découverte du marché. Sans cette phase, vous ne risquez pas de faire une bonne affaire comme ici. Il se peut que vous achetiez le bien immobilier largement au-dessus de sa valeur réelle. Vous pourriez sous-estimer cet aspect, mais les pertes seront énormes en cas de revente dans moins de sept années. Tout cela prouve donc qu’il faudra bien se renseigner à propos du marché immobilier.

Vous pourrez ainsi faire une bonne estimation, et optimiser votre investissement. Pensez aussi à considérer la rentabilité de votre bien s’il était mis en location courte durée. En choisissant l’option du Airbnb par exemple, vous procèderez à sa bonne mise en valeur. Des simulateurs de rentabilité existent sur internet et peuvent vous aider énormément dans ce sens.

3.      Considérer les frais annexes

C’est un aspect que l’on a tendance à oublier lors de l’achat d’immobilier neuf. Divers frais annexes s’additionnent au prix du bien en lui-même. Entre autres, ce sont :

  • Les frais bancaires ;
  • Les frais de copropriété ;
  • La taxe foncière ;
  • Les frais de dossier.

En tant qu’acheteur, ne vous précipitez donc pas pour une acquisition. Au contraire, calculez combien vous coûtera au total le projet immobilier. Certains de ces frais peuvent être étalonnés sur un délai plus ou moins long. Cela n’a aucune importance, car plus tôt vous les budgétisez, et mieux c’est. De plus, vous aurez plus de facilité à trouver le financement en ayant en tête toutes ces informations. Votre courtier en prêt immobilier en aura certainement besoin.

4.      Prévoir le financement


Malgré l’assurance d’avoir le crédit immobilier demandé, il vaut mieux prendre certaines dispositions pour éviter de mauvaises surprises. Une annulation de l’offre d’achat serait dommage à cause d’un refus de prêt immobilier par la banque. Contactez plutôt cette dernière pour prendre connaissance de tous les moyens de bénéficier d’un emprunt pour concrétiser votre projet. La préparation de ce financement peut requérir le contact d’un courtier en prêt immobilier.

Son expérience permettra de monter correctement votre dossier, afin de recevoir les fonds demandés. Il sera ensuite beaucoup plus facile de passer à l’étape de réalisation du projet.

5.      Éviter d’être émotif

En étant trop émotif au cours des visites, vous pourriez moins négocier durement. Le vendeur notera que vous avez un coup de cœur pour le logement, et sera moins propice à négocier. C’est pour cette raison que vous devez apprendre à rester impassible. Afficher une neutralité dans ce contexte peut énormément être un avantage. Toutefois, rien ne vous interdit de faire part de vos émotions à propos du bien à vos proches.

Cela pourrait bien vous aider, puisqu’ils vous donneront leur ressenti par rapport au sujet. Vous saurez ainsi la meilleure décision à prendre ensuite.

6.      Ne pas avoir peur de négocier

Vous devez absolument négocier le prix du bien immobilier qui vous intéresse. Faire des économies sur le prix affiché pour la transaction ne fera que du bien à votre trésorerie. Vous devez donc prendre connaissance des techniques pour bien conduire les négociations. Ainsi, il sera possible de diminuer le prix mis en avant pour cet appartement ou la maison qui vous plait. Vous devrez négocier même si le prix est en adéquation avec celui du marché.

En négociant, vous avez l’avantage de conserver une certaine somme qui peut être utilisée à d’autres fins. Vous pourriez la consacrer aux travaux à faire par exemple, ou à l’aménagement. Malgré l’assurance du courtier à tirer votre épingle du jeu, négociez toujours. Faire quelques économies est toujours un avantage à votre actif.

7.      Considérer l’emplacement

L’acquisition d’une maison passe d’abord par celle de l’emplacement, ensuite de l’environnement qui l’entoure. Il est donc très important d’en avoir une idée avant de passer à toute signature. Vous n’aurez aucun mal à corriger les imperfections qui pourraient être visibles sur le bien immobilier. Par contre, c’est presque mission impossible de changer l’environnement ou la localisation. Un bien immobilier ne se déplace pas.

Pour toutes ces raisons, vous ne devez pas prendre l’emplacement à la légère. Explorez les environs à divers moments de la journée, afin de vous faire une idée. Les différentes nuisances qui y règnent n’auront plus aucun secret pour vous. Il en est de même pour :

  • Les transports ;
  • Les écoles ;
  • Les différents accès ;
  • Etc. 

8.      S’écouter

La mauvaise décision d’acheter un bien immobilier survient la plupart du temps pendant les visites. En effet, c’est à ce moment que des proches parviennent à convaincre les visiteurs. Il faudra faire preuve de vigilance, car c’est vous qui serez propriétaire de cette maison. Leur avis ne doit pas être déterminant dans la prise de décision. Il faut être en mesure de vous écouter, afin de ne pas regretter plus tard ce choix. Suivez donc votre intuition en matière d’acquisition d’un bien immobilier.

(174 lectures)

1 Comment

  1. Melanie 17 juin 2022 at 20h29

    Bonjour LoÏs,

    Merci pour ce contenu très complet et intéressant. Je suis débutante en immobilier et ai acquis mon 1er bien immobilier en début d’année. La stratégie, l’analyse de marché et l’emplacement font partie des points les plus importants. Concernant le point de négocier le bien, il est vrai qu’à plusieurs reprises j’ai tenté de négocier cela m’a beaucoup aidé, je suis plus à l’aise. Seulement certaines fois il ne faut pas avoir peur d’acheter au prix si tous les éléments sont alignés. En plus actuellement en vue de la tension il est très rare de pouvoir négocier dans des villes tendues. Personnellement toutes les offres en dessous du prix m’ont été refusées.

    Merci pour ce contenu qui explique bien toutes les étapes d’achat d’un bien immobilier,

    Melanie

    Reply

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *