Investir dans une SCPI : notre avis, et ce qu’il faut savoir

Une SCPI est une société civile de placement immobilier. C’est un levier privilégié par les investisseurs qui souhaitent spéculer dans le domaine foncier. Mais est-ce vraiment une bonne idée ? Quels sont les risques ou, au contraire, les opportunités qui se dessinent ?

Ce petit guide vous livre quelques outils et pistes de réflexion. Vous allez comprendre les bases de la manière dont une SCPI fonctionne. Vous pourrez ainsi vous forger un avis personnel et décider de vous lancer ou non dans l’aventure.

Investir dans une SCPI : c’est quoi, et pour quoi faire ?

Les SCPI sont destinées aux épargnants. En investissant une partie de leur capital, ils peuvent espérer sa fructification.

Souvent, quelqu’un décide de se tourner vers cette solution parce que les intérêts obtenus dans le cadre de l’épargne bancaire traditionnelle ne le convainquent plus. Mais est-ce vraiment une bonne idée, de nos jours ? Cela est-il suffisant, et globalement plus intéressant que d’autres formes d’investissements ?

Avant de répondre à ces questions, car nous ne voulons pas briser le suspens immédiatement, il faut faire un bref rappel sur le fonctionnement des SCPI.

En réalité, tous ceux qui optent pour ce système participent à l’essor et au maintien d’une société de gestion immobilière. Cette dernière a pour vocation de louer des logements. L’organisme reverse une partie des recettes aux épargnants. Il s’agit donc…

  • D’une solution fiable (car réglementée) et flexible.
  • D’un moyen de diversifier son portefeuille.
  • D’un bon levier pour varier ses modes de spéculation.
  • D’une approche un peu plus « raisonnable » de l’investissement financier. Le facteur de risque existe bien sûr, mais les enjeux sont plus transparents que si l’on investit dans une cryptomonnaie, par exemple.

Mais nous n’allons pas vous faire patienter trop longtemps. Voici notre avis sur le fait d’investir dans une SCPI en 2022.

Investir dans une SCPI 2022 : est-une bonne idée ?

Au risque de vous décevoir : il n’y a pas de réponse absolue à cette question.

Mais ce qui est sûr, c’est que ce mode d’investissement reste très populaire à ce jour. Contrairement à d’autres secteurs, celui de l’immobilier n’a pas été touché de plein fouet par la crise pandémique. Il y a eu des conséquences, évidemment, mais elles ne se sont pas avérées aussi importantes que dans le milieu culturel, par exemple.

Ce d’autant qu’il existe plusieurs types de SCPI :

  • Les SCPI dites « diversifiées »
  • Celles qu’on considère comme « spécialisées »
  • Les SCPI « bureaux »
  • Et pour finir, les société civiles de placement immobilier rattachées au commerce.

Grâce à ce généreux panel, les épargnants s’exposent moins frontalement aux revirements de situation. C’est une des forces de cette approche spéculative. Elle couvre un large spectre d’établissements et d’organismes, aux fortunes diverses.

En somme, oui, il est possible de placer un investissement en SCPI dans la conjoncture actuelle. Mais il faut prendre quelques précautions :

  • Si vous faites votre entrée sur le marché immobilier, commencez par des investissements légers ou modérés.
  • Renseignez-vous sur les opportunités et les tendances du moment dans le monde foncier.
  • Restez pleinement conscient des risques de désillusion : vous pourriez ne rien gagner, ou même perdre une partie de votre capital selon les modalités choisies.

Si à ce stade de la lecture vous nourrissez toujours la même curiosité, il vous faut savoir comment investir en SCPI. Voici quelques pistes intéressantes…

Qui propose des SCPI ?

Nous n’allons pas vous dresser une liste complète des sociétés proposant d’épargner en SCPI. Mais il y a deux exemples que nous tenons à mettre en valeur : Pierval Santé et Primovie.

Pierval Santé : quel avis peut-on se faire à propos de cette société immobilière ?

De manière générale, Pierval Santé jouit d’une excellente réputation.

Cela ne signifie aucunement une absence de risques. Quel que soit l’intermédiaire choisi, il reste une part d’aléatoire dans le processus. Toutefois, cet société immobilière s’avère parfaitement fiable et transparente.

Elle attire un très grand nombre d’investisseurs, ce qui la rend dynamique et lui confère une certaine stabilité. Le succès est tellement au rendez-vous que la firme étend ses opérations au-delà du territoire français.

Si vous souhaitez commencer à spéculer en SCPI, Pierval Santé apparaît comme une solution intéressante. Grâce à sa renommée, elle permet une vraie diversification des portefeuilles. Vous bénéficierez d’un choix large et intéressant d’opportunités immobilières.

Quant aux inconvénients, ils sont honnêtement peu nombreux. Cela dit, les plus fervents investisseurs déplorent parfois des gains limités. La grande quantité de curieux rend parfois les investissements moins juteux.

Primovie : une autre possibilité pour investir en SCPI

Primovie ne nous séduit pas autant. Durant les dernières années écoulées, les épargnants ne semblent pas avoir reçu des retours très intéressants. La diversification est aussi au rendez-vous, certes. Mais cet organisme immobilier semble subir plus fortement les remous de la crise que son concurrent.

Cela dit, vous pouvez quand même faire confiance à cette société immobilière. Plus orientée sur les SCPI bureaux, elle convient déjà à de très nombreux utilisateurs. De ce fait, la capitalisation affichée est généreuse. Les risques de déroute totale sont quasiment nuls ; nous n’avons donc aucune raison de vous déconseiller Primovie.

Investir en SCPI : ce que vous pouvez retenir

L’investissement en SCPI n’est pas le type d’investissement le plus connu. Et pourtant, certains misent vraiment sur cette alternative pour faire fructifier leur épargne.

Que vous choisissiez Pierval Santé, Primovie ou un autre prestataire, restez simplement raisonnable dans votre approche. Préférez une participation graduelle et raisonnée. N’hésitez pas à vous documenter sur les SCPI en général, et sur le marché de l’immobilier.

En ce qui concerne la pertinence d’un tel investissement, cela dépend de votre situation. Si vous comptez sur cette mécanique pour devenir soudainement très riche, passez votre chemin. Les SCPI résistent bien aux crises, y compris celles du COVID19. Mais l’argent facile n’existe pas. Alors prenez vos précautions et… bonne chance pour vos opérations financières !

(268 lectures)

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *