Quel devrait être le montant de votre facture d’électricité ?

Il n’est pas forcément facile d’estimer le montant de sa facture d’électricité. Cela peut donner lieu à des surprises fâcheuses. Dès lors, nous avons décidé de vous présenter les critères à prendre en compte.

Bien sûr, nous ne pouvons pas donner un chiffre exact. Mais ces quelques conseils devraient vous permettre de vous repérer, et d’anticiper plus facilement vos charges liées à la consommation électrique de votre foyer.

Estimer le montant de sa facture d’électricité : les critères à prendre en compte

Avant de donner le moindre chiffre, il faut donc passer en revue les facteurs (nombreux) qui peuvent influencer la tarification.

  • La consommation


Cela peut paraître évident, mais plus on consomme d’électricité… plus il faut en payer. De nos jours, modérer sa consommation d’électricité a deux vertus essentielles : c’est un gage d’éco-responsabilité et cela permet, tout simplement, de faire des économies financières.

Petite astuce : n’hésitez pas à débrancher totalement vos appareils électriques, même s’ils ne sont pas allumés. Cela permet de couper toute alimentation, même indirecte.

  • La surface

Les propriétaires d’immenses villas ont généralement une facture d’électricité au montant plus élevé que ceux qui possèdent un pavillon, dans le cadre d’une utilisation raisonnable et régulière.

  • Les appareils/dispositifs utilisés

La transition écologique place le choix des système de chauffage, par exemple, au centre des préoccupations. La pompe à chaleur (PAC) est connue pour sa grande rentabilité ou performance : elle consomme peu d’électricité, et en produit suffisamment. Elle permet donc de faire des économies d’énergie et des économies financières.


En revanche, si vous utilisez une chaudière électrique, vous devez composer avec un dispositif plus énergivore. La facture sera alors plus chère.

Souvent, les propriétaires hésitent à changer leurs installations sanitaires à cause du prix d’installation. Ce n’est pas forcément un bon calcul. En effet, sur le moyen et long terme, vous ferez des économies.

Cette remarque vaut aussi pour les appareils électroménagers, évidemment, et tout autre dispositif analogue.

Tout cela s’accompagne évidemment de la manière dont les prix évoluent au niveau national. Les pratiques des fournisseurs ne sont pas à négliger. Malgré les boucliers mis en place pour limiter les dégâts, certains événements entraînent une augmentation pour ainsi dire inévitable des prix de l’énergie.

Malgré tout cela, peut-on faire des estimations ?

Le montant de la facture d’électricité : quelques exemples

Agence France Électricité met régulièrement à jour son système d’estimation (source).

Voici quelques données délivrées par les analystes :

  • Selon les chiffres les plus récents, 110kwh au mètre carré sont nécessaires, sur une base annuelle, pour chauffer un logement.
  • Pour une maison de 100 mètres carrés, on peut parler d’une facture d’électricité de 1612,6€ par année.
  • Cela revient à 134,38€ par mois pour autant que le compteur affiche une puissance de 6kVA et que le tarif pratiqué soit la formule « Bleu » de chez EDF, à savoir 0.1466€ toutes taxes comprises, par kilowatt heure.

Attention : ce calcul ne prend en compte que l’électricité consommée dans le cadre du chauffage.
Les tarifs sont amenés à évoluer considérablement en fonction des choix effectués et c’est pourquoi il est toujours difficile de bien lire votre facture d’électricité.

AFE indique que pour un même appartement de 20 mètres carrés, les tarifs peuvent osciller entre 20,65€ et 21,27€ (par mois, donc) selon le fournisseur d’énergiepour un logement qui n’est pas chauffé à l’électricité.

En revanche, avec un chauffage électrique, et toujours pour la même surface, on grimpe au double environ, avec une fourchette allant de 52,48€ à 54,45€ par mois.

Rappelons dans tous les cas que plus la surface est grande, plus les chiffres augmentent.

Mais attention : il y a certains éléments liés à l’état du logement qui doivent également être considérés.

Isolation, qualité des installations… ces facteurs qui peuvent influencer votre facture d’électricité

Nous n’avons pas cité cet élément plus tôt parce qu’il méritait une section complète.

En effet, dans le cadre de la transition énergétique, les projets de rénovation sont de plus en plus nombreux.

Il ne s’agit pas seulement d’installer des dispositifs moins énergivores.

Les propriétaires vont (ou devraient) également penser à l’isolation du bâtiment. En effet, certaines maisons ou certains immeubles sont considérés comme des passoires thermiques.

Autrement dit, la chaleur et le froid pénètrent les lieux, ou en sortent de manière chaotique. Et cela impacte directement l’efficacité des dispositifs de chauffage. Les appareils doivent fournir une énergie supplémentaire pour compenser les déperditions.

Sachez que la différence après l’isolation peut être très importante. C’est pourquoi les propriétaires sont vivement encouragés à solliciter les services d’un couvreur ou autre professionnel du bâtiment pour améliorer les infrastructures des logements.

Le montant de la facture d’électricité : une question complexe, qui dépasse le cadre national

Votre facture d’électricité, comme on l’a déjà évoqué, dépend aussi de facteurs politiques… et même géopolitiques. La guerre en Ukraine, par exemple, a poussé les gouvernements européens à revoir leur stratégie d’approvisionnement en gaz.

Les mesures prises par les ministères pour empêcher un trop gros impact sur la facture des Français ne peuvent donc pas réguler pleinement la situation.

Évidemment, un propriétaire ne peut rien faire à cet égard. Mais nous tenions à préciser que ce genre de facteurs externes sont à considérer ; ils influencent chaque année la modulation des prix… pour ne pas dire leur hausse.

Estimer le prix de l’électricité : notre verdict

Comme on l’a vu, le montant de la facture d’électricité est très variable. Énergie France parle d’un montant total allant de 21,21€ pour une petite surface (20 mètres carrés) sans chauffage à l’électricité… jusqu’à 204,94€ pour une grande surface (80 mètres carrés) si l’énergie électrique est mobilisée pour l’apport thermique.

Et tout cela ne relève que de moyennes. Selon les fournisseurs, la consommation, l’isolation… la donne peut changer sensiblement.

Vous ne pouvez pas avoir prise sur tous les paramètres. Mais il est certain qu’une anticipation, même imparfaite, permet de mieux organiser son budget et de prendre les mesures nécessaires. Nous espérons que les informations figurant dans ce guide vous aideront dans ce sens ! Et nous vous souhaitons une facture d’électricité raisonnable.

(7 lectures)

Déposer un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.